La France confiante dans la vente de Rafale au Qatar

lundi 23 juin 2014 21h16
 

PARIS (Reuters) - La France est confiante dans la conclusion positive des discussions pour la vente de Rafale de Dassault Aviation au Qatar, a déclaré lundi l'entourage de François Hollande après un entretien avec l'émir du Qatar.

"Le président et l'émir du Qatar ont parlé du Rafale", a-t-on expliqué à l'Elysée à l'issue d'une rencontre entre le président français et Tamim Ben Hamad al Thani. "Les discussions se poursuivent. On a confiance sur une issue positive".

Dans un discours prononcé avant un dîner avec son invité, François Hollande a évoqué ce dossier.

"Le Qatar a toujours fait le choix pour son armée de la technologie française", a rappelé le président.

François Hollande a aussi noté que l'émir faisait preuve de "la plus grande attention et de la plus grande bienveillance dans les matériels que (la France propose au Qatar), notamment en matière aéronautique".

L'armée de l'air du Qatar a déjà effectué des essais techniques de l'avion français et dit, il y a plus d'un an, son intention d'acquérir 72 exemplaires de cet appareil, à raison de deux tranches de 36 exemplaires.

Le PDG de Dassault Aviation Eric Trappier avait estimé en mars que le Rafale avait ses chances au Qatar.

Selon des sources proches du dossier, le Qatar est aussi intéressé par l'Eurofighter Typhoon, construit par un consortium regroupant BAE Systems, Airbus Group et l'Italien Finmeccanica, et le F-15 de Boeing.

Dassault Aviation, qui n'a encore jamais exporté le Rafale, espère signer cette année en Inde un méga-contrat de 126 avions estimé à au moins 15 milliards de dollars.   Suite...

 
La France est confiante dans la conclusion positive des discussions pour la vente de Rafale de Dassault Aviation au Qatar, a déclaré lundi l'entourage de François Hollande après un entretien avec l'émir du Qatar Tamim Ben Hamad al Thani. /Photo prise le 23 juin 2014/REUTERS/Philippe Wojazer