Bons débuts en Bourse de TSB, filiale de Lloyds Banking Group

vendredi 20 juin 2014 13h32
 

par Matt Scuffham

LONDRES (Reuters) - La première cotation de TSB, filiale de Lloyds Banking Group, a connu un vif succès vendredi à la Bourse de Londres après l'annonce par le groupe bancaire de la vente de plus d'un tiers du capital, qui ravive l'espoir de le voir poursuivre son désengagement d'ici la fin de l'année.

Lloyds, dont l'Etat britannique détient encore 25% du capital, précise avoir vendu 35% de TSB, une part revue en hausse par rapport à ses intentions initiales face à la vigueur de la demande des investisseurs.

Les acheteurs sont des institutions financières, comme des fonds de pension ou des assureurs, ainsi que, pour un tiers, des investisseurs individuels. JP Morgan Cazenove, l'une des banques chargées de l'introduction, pourrait acheter 3,5% supplémentaires, ajoute le groupe bancaire, ce qui porterait à 38,5% la part du capital cédée par Lloyds.

Le prix d'introduction de TSB a été fixé à 260 pence, soit dans le haut de la fourchette indicative, valorisant la société à 1,3 milliard de livres sterling (1,63 milliard d'euros), l'équivalent de 0,8 fois sa valeur comptable.

Le produit brut de l'opération atteint 455 millions de livres pour Lloyds mais Shailesh Raikundkia, analyste d'Espirito Santo, estime que l'IPO devrait se solder par une perte 98 millions pour le groupe, le prix ayant été fixé sous la valeur comptable.

L'action TSB a atteint 299,75 pence, un cours supérieur de 15% au prix d'introduction et qui valorise TSB à 1,5 milliard de livres. Vers 11h10 GMT, il se traitait autour de 294,75 pence. Au même moment, Lloyds perdait 0,81% à 76,77 pence.

NOUVELLE CESSION EN SEPTEMBRE ?   Suite...

 
La première cotation de TSB, filiale de Lloyds Banking Group, a connu un vif succès vendredi à la Bourse de Londres après l'annonce par le groupe bancaire de la vente de plus d'un tiers du capital, qui ravive l'espoir de le voir poursuivre son désengagement d'ici la fin de l'année. /Photo prise le 27 mai 2014/REUTERS/Neil Hall