La Fed revoit en baisse sa projection de taux à long terme

mercredi 18 juin 2014 23h48
 

par Howard Schneider et Jason Lange

WASHINGTON (Reuters) - La Réserve fédérale des Etats-Unis a laissé entendre mercredi qu'elle pourrait relever les taux d'intérêt à un rythme un peu plus soutenu à partir de l'année prochaine mais aussi que son taux des Fed funds - son principal taux directeur - pourrait se situer à long terme en deçà de ce qu'elle avait précédemment anticipé.

A l'issue d'une réunion débutée mardi, la banque centrale a également ramené sa prévision de croissance du PIB de 2,1% à 2,3% pour 2014 contre 2,8% à 3,0% précédemment.

Elle a maintenu inchangées ses prévisions de croissance de 2015 et 2016 et pense que la reprise est bien là, malgré le coup de froid du premier trimestre.

"L'activité économique rebondit durant le trimestre en cours et continuera de croître à un rythme modéré", a déclaré la présidente Janet Yellen, lors de la conférence de presse qui a suivi les annonces du Comité de politique monétaire (Fomc). "L'économie continue de progresser vers nos objectifs" de plein emploi et d'une inflation de 2%.

La révision de la projection de croissance de 2014 par rapport à la prévision de mars résulte "essentiellement de la contraction inattendue du premier trimestre", a expliqué Yellen.

Les rigueurs de l'hiver ont eu raison de la croissance américaine en début d'année, le produit intérieur brut s'étant contracté de 1% au cours des trois premiers mois de 2014.

Les économistes ont signalé que les données parues depuis lors induisaient une contraction plus marquée. Même si la croissance paraît repartir, il reste des ventres mous, surtout dans l'immobilier. Pour la banque centrale, les risques pour l'économie et le marché de l'emploi sont "pratiquement équilibrés".

  Suite...

 
A Wall Street, des traders regardent la retransmission de la conférence de presse de la présidente de la Réserve fédérale des Etats-Unis Janet Yellen. La Fed a laissé entendre mercredi qu'elle pourrait relever les taux d'intérêt à un rythme un peu plus soutenu à partir de l'année prochaine mais aussi que son taux des Fed funds - son principal taux directeur - pourrait se situer à long terme en deçà de ce qu'elle avait précédemment anticipé. /Photo prise le 18 juin 2014/REUTERS/Brendan McDermid