18 juin 2014 / 16:18 / il y a 3 ans

Les Bourses européennes ont terminé sans grand changement

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

PARIS/LONDRES (Reuters) - Répétition après fixing du cours de clôture du CAC40.Les Bourses européennes ont terminé sans grand changement mercredi, dans des marchés prudents en attendant l'issue de la réunion de la Fed américaine et face à la montée des tensions en Irak, qui pousse le baril de Brent à plus de 114 dollars.

Le gouvernement irakien a demandé aux Etats-Unis de mener des frappes aériennes contre les djihadistes qui ont pris le contrôle d'une partie du nord et de l'ouest du pays.

À Paris, l'indice CAC 40 a fini en baisse de 0,13% à 4.530,37 points. Le Footsie britannique a gagné 0,17% et le Dax allemand 0,1%, tandis que l'EuroStoxx 50 a gagné 0,12% et que le FTSEurofirst 300 paneuropéen a clôturé sur une note stable (-0,01%).

A la clôture en Europe, la prudence dominait également à New York avant la publication, à 18h00 GMT, du communiqué de la Fed à l'issue de la réunion de deux jours de son comité de politique monétaire (FOMC). La conférence de presse de la présidente de la Fed, Janet Yellen, doit débuter trente minutes après.

La Fed devrait sans surprise décider de réduire encore de 10 milliards de dollars ses rachats d'actifs mensuels, destinés à soutenir l'activité en inondant l'économie de liquidités. Mais les investisseurs se demandent si sa présidente adoptera une tonalité moins accommodante au lendemain de l'annonce d'une inflation plus forte que prévu en mai, à plus de 2% sur un an.

"Les chiffres de l'inflation ont attiré beaucoup d'attention", souligne l'économiste en chef d'Investec Philip Shaw. "Les investisseurs jouent sans doute la prudence en pariant que Yellen dira que c'est un peu inquiétant de voir l'inflation s'accélérer plus que prévu."

Le secteur pétrolier en Europe, dopé par la hausse continue du baril de brut, a soutenu la tendance avec un indice européen en hausse de 0,67%. Royal Dutch Shell a pris 1,52% et BP 1,64% et Total 0,72%.

A Paris, Alstom s'est adjugé 1,74%, plus forte hausse du CAC 40, alors que, selon deux sources proches du dossier, General Electric va présenter jeudi au gouvernement français et aux syndicats une offre améliorée pour le rachat de la branche énergie du groupe français.

Sur le marché des changes, le dollar perd un peu de terrain dans des marchés qui restent convaincus que la Fed n'a pas l'intention de relever ses taux dans les 12 mois à venir malgré les signes de remontée de l'inflation américaine.

L'euro se traite autour de 1,3567 dollar, en hausse de 0,14%.

La livre sterling continue a reculer par rapport à un pic de cinq ans au-delà de la barre de 1,70 dollar atteint la semaine dernière après la publication du compte-rendu de la réunion de la Banque d'Angleterre.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below