Shire au plus haut en Bourse, le groupe se prépare à un rachat

mardi 17 juin 2014 16h57
 

par Ben Hirschler

LONDRES (Reuters) - L'action du groupe pharmaceutique britannique Shire a atteint un nouveau plus haut historique mardi, les investisseurs s'attendant à un rachat de l'entreprise, dont Reuters a révélé qu'elle avait mandaté Citi pour étudier d'éventuelles offres.

Les acquéreurs potentiels pourraient être attirés par le fait que Shire est imposable en Irlande, où le taux effectif d'imposition des bénéfices est l'un des plus bas au monde, mais aussi par le portefeuille de médicaments du groupe, en développement rapide.

Des sources proches du dossier ont déclaré que Shire s'attendait à recevoir des propositions de rachat après la vague récents de fusions-acquisitions dans le secteur, motivées en premier lieu par des considérations fiscales.

Shire est un cas relativement rare dans le secteur, avec une taille moyenne en terme de capitalisation boursière (35,3 milliards de dollars lundi soir selon les données Thomson Reuters) et un capital qui n'est pas verrouillé, ce qui en fait une cible récurrente de spéculations sur un possible rachat.

Ces spéculations ont été relancées depuis avril et la tentative avortée de Pfizer de mettre la main sur AstraZeneca.

Des banquiers connaisseurs du secteur estiment que Shire pourrait intéresser des groupes américains comme Bristol-Myers Squibb, Amgen, Abbvie, Gilead ou Biogen.

Shire lui-même a réalisé plusieurs acquisitions ces dernières années ; l'an dernier, il s'est emparé de Viropharma, un spécialiste des maladies rares, pour 4,2 milliards de dollars, la plus grosse opération de croissance externe de son histoire.

  Suite...

 
L'action du groupe pharmaceutique britannique Shire a atteint un nouveau plus haut historique mardi, les investisseurs s'attendant à un rachat de l'entreprise, dont Reuters a révélé qu'elle avait mandaté Citi pour étudier d'éventuelles offres. /Photo d'archives/REUTER/Jacky Naegelen