Statoil peut livrer plus de gaz à l'UE, pas remplacer la Russie

mardi 17 juin 2014 10h07
 

MOSCOU (Reuters) - Le directeur général de Statoil a déclaré mardi que la société pétrolière norvégienne pourrait augmenter ses livraisons de gaz naturel à l'Union européenne (UE) si cela s'avérait nécessaire mais pas au point de se substituer à la Russie.

"Nous pouvons augmenter quelque peu (les livraisons) mais nous ne pouvons pas remplacer le gaz russe", a dit Helge Lund à la presse en marge d'une conférence énergétique à Moscou. Il n'a pas avancé de chiffre.

L'approvisionnement de l'UE en gaz naturel suscite quelque inquiétude depuis l'arrêt des livraisons de Gazprom à l'Ukraine, lundi, faute d'accord sur le prix du gaz et le règlement de la dette gazière ukrainienne.

Statoil est le deuxième fournisseur des Vingt-Huit, avec une part de marché d'environ 14%, selon les données de la société norvégienne.

L'an dernier, les livraisons de Gazprom à l'Europe - Turquie incluse - ont augmenté de 16% à 161,5 milliards de mètres cubes tandis que celles de la Norvège ont diminué de 5% à 102,5 milliards de mètres cubes.

(Denis Pinchuk, Tangi Salaün pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

 
Selon son directeur général Helge Lund, la société pétrolière norvégienne Statoil pourrait augmenter ses livraisons de gaz naturel à l'Union européenne (UE) si cela s'avérait nécessaire mais pas au point de se substituer à la Russie. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader