June 13, 2014 / 6:04 AM / 3 years ago

L'emploi salarié efface au 1er trimestre sa hausse du 4e

3 MINUTES DE LECTURE

L’EMPLOI SALARIÉ EN FRANCE

PARIS (Reuters) - L'emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles a reculé de 0,1% au premier trimestre 2014 en France, avec 21.700 postes détruits, en raison de la baisse de l'intérim, a annoncé l'Insee vendredi.

L'emploi efface ainsi la hausse de 21.000 postes enregistrée au quatrième trimestre 2013 (+15.100 annoncés auparavant), qui constituait le premier trimestre de création nette d'emplois depuis début 2012. Le recul du premier trimestre avait été annoncé dans un premier temps à -23.600.

Hors intérim, l'emploi a progressé de 4.500 postes sur les trois premiers mois de l'année, après -2.000 au quatrième trimestre 2013.

Sur un an, 44.400 postes ont été supprimés dans les secteurs principalement marchands (soit -0,3%).

L'emploi dans l'industrie a baissé de 0,2% (-7.200 postes) au premier trimestre, soit un recul sur un an de 46.300 postes (-1,4%).

L'emploi dans la construction a également diminué (-4.300 postes, soit -0,3%, sur le trimestre et -20.800 postes sur un an, soit -1,5%).

Les effectifs intérimaires dans le secteur tertiaire ont baissé de 26.200, soit -4,8%, après +23.000 au quatrième trimestre 2013.

Inversement, l'emploi du secteur tertiaire marchand hors intérim augmente de nouveau au premier trimestre (+16.000 postes, soit +0,1%, après +12.100 postes fin 2013).

Au total, l'emploi dans le secteur tertiaire marchand a reculé de 10.200, soit -0,1%, après +35.100 au quatrième trimestre 2013.

Sur un an, l'intérim recule de -2.500 postes et le secteur tertiaire a créé 22.700 postes (+0,2%).

L'Acoss a quant à elle parallèlement annoncé une hausse de 0,1% des effectifs salariés du secteur privé au premier trimestre (+19.500), après +7.800 postes au quatrième trimestre 2013, soit un recul de 1.900 postes sur un an.

Hors intérim, l'emploi a augmenté de 0,1% au premier trimestre et baissé de 0,1% sur un an, ajoute l'Acoss.

Le salaire moyen par tête a augmenté de 0,7% sur le trimestre et de 2,1% sur un an, poursuit-elle, et la masse salariale a progressé de 0,8% sur le trimestre et de 1,9% sur un an.

Selon les chiffres au sens du Bureau international du travail (BIT) publiés la semaine dernière, le taux de chômage est resté stable au premier trimestre, à 9,7% en France métropolitaine et 10,1% avec les départements d'outre-mer.

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below