Wall Street finit en baisse, affectée par la Banque mondiale

mercredi 11 juin 2014 22h29
 

par Ryan Vlastelica et Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en baisse mercredi, les investisseurs ayant mal réagi à la réduction de la prévision de croissance annoncée par la Banque mondiale.

L'organisme du Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse mardi sa prévision de croissance de 2014, notant qu'une confluence de facteurs, dont la crise en Ukraine et l'hiver particulièrement rigoureux aux Etats-Unis, constituait un frein à l'économie mondiale.

Mais elle anticipe une accélération de la croissance mondiale au cours de l'année, à la faveur de l'amplification de la reprise des pays développés.

L'indice Dow Jones perd 102,04 points (0,60%) à 16.843,88. Le S&P-500 cède 6,90 points (0,35%) à 1.943,89. Le Nasdaq Composite abandonne 6,07 points (0,14%) à 4.331,93.

De faibles volumes et une volatilité éteinte ont caractérisé les dernières séances, amenant les indices à fluctuer dans des marges étroites tout en inscrivant malgré tout des records. Le Dow Jones a ainsi inscrit un quatrième record d'affilée mardi, tandis que le S&P-500 a fini en baisse après quatre clôtures à des niveaux inédits.

"Rien d'étonnant à ce que les marchés marquent le pas; on dirait qu'on est au beau milieu de l'été, avec un marché relâché et pas grand monde sur place", a dit Fred Dickson (D.A. Davidson).

La défaite d'Eric Cantor, le chef de file de la majorité républicaine à la Chambre des représentants, face à un représentant du Tea Party lors d'une primaire en Virginie, est par ailleurs, de l'avis de certains investisseurs, un signal poussant à la prudence.

L'indice de volatilité du CBOE - dit aussi "indice de la peur" - est bas, ce qui, de l'avis de certains, montre que le marché ne prend pas vraiment en compte les éléments qui pourraient faire capoter le rally. Il a certes terminé en hausse de 5,64% à 11,61 mais il reste bien en deçà de sa moyenne historique de 20.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS