Noyer inquièt des risques systémiques de sanctions contre BNP

mercredi 11 juin 2014 20h19
 

PARIS (Reuters) - La menace de suspension de certaines activités en dollar qui pèse sur BNP Paribas aux Etats-Unis peut mettre en danger le système financier international, a déclaré mercredi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer.

Interrogé sur BFM-TV, il s'est dit inquiet du risque de "disproportion" de la sanction encourue par la banque aux Etats-Unis par rapport à ce qui lui est reproché, des transactions en dollars avec des pays sous embargo américain.

Selon des sources proches du dossier, la pénalité pourrait atteindre dix milliards de dollars (7,3 milliards d'euros).

"Ça ne veut pas dire du tout que ça met en péril BNP Paribas, il faut que ses clients soient absolument rassurés, mais ça peut réduire sa capacité à distribuer du crédit dans l'ensemble du monde et dans l'économie française", a dit Christian Noyer.

"Il y a une autre chose qui m'inquiète beaucoup à titre personnel, c'est la menace de suspension de certaines opérations de règlement en dollar aux Etats-unis, c'est quelque chose qui peut mettre en danger le bon fonctionnement du système financier international parce que BNP Paribas est un gros acteur dans ce domaine", a-t-il ajouté.

Il a dit souhaiter, en cas de sanction, qu'elle soit "limitée à des choses qui ne soient pas dangereuses pour le bon fonctionnement du système financier international".

Pour le gouverneur de la banque de France, cette affaire "laissera des traces et peut amener au développement de l'utilisation d'autres devises que le dollar pour le commerce international."

(Yann Le Guernigou, édité par Pascale Denis)

 
La menace de suspension de certaines activités en dollar qui pèse sur BNP Paribas aux Etats-Unis peut mettre en danger le système financier international, a déclaré mercredi le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer. /Photo prise le 30 mai 2014/REUTERS/Charles Platiau