Est-il réellement temps de miser sur les valeurs françaises?

mercredi 4 juin 2014 09h59
 

par Andrew Callus et Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Plusieurs stratégistes et analystes de grandes banques d'investissement estiment qu'il est désormais temps d'investir dans les entreprises françaises malgré la stagnation économique du pays, un taux de chômage record, le niveau de marges le plus faible d'Europe et un coût du travail élevé.

L'équipe en charge de l'allocation mondiale d'actifs chez Société générale et dirigée par Alain Bokobza continuaient ainsi de parier début mai sur le succès du tournant économique de François Hollande et estimaient que l'indice CAC 40 pourrait atteindre 7.000 points d'ici à la fin 2016.

L'indice phare de la place de Paris n'a jamais atteint ce niveau même au plus fort de la bulle internet avec un record bloqué à 6.944,77 points datant de septembre 2000 et un tel objectif représente un potentiel de hausse de 55% par rapport à la clôture de mardi soir.

Depuis le début de l'année, le CAC 40 affiche un gain de 5% quand son équivalent à Londres l'indice FTSE 100 prend 1,3% et le Dax allemand 4%.

D'autres brokers ont rejoint l'optimisme de SocGen sur les valeurs françaises, comme Deutsche Bank, qui reconnaît toutefois un point de vue "controversé", ou UBS, qui a salué en avril le remaniement du gouvernement français.

PRUDENCE

"Nous pensons que la France bénéficierait davantage que l'Allemagne de nouvelles mesures d'assouplissement de la Banque centrale européenne (BCE)", estimait de son côté Crédit suisse le mois dernier en relevant sa recommandation sur la France de "sous-pondérer" à "surpondérer".   Suite...

 
Plusieurs stratégistes et analystes de grandes banques d'investissement estiment qu'il est désormais temps d'investir dans les entreprises françaises malgré la stagnation économique du pays, un taux de chômage record, le niveau de marges le plus faible d'Europe et un coût du travail élevé. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri