La Russie et la Chine vont créer une agence de notation commune

mardi 3 juin 2014 16h17
 

MOSCOU (Reuters) - La Russie et la Chine ont conclu un accord sur la création en commun d'une agence de notation financière, a annoncé mardi le ministre russe des Finances, un signe parmi d'autres du resserrement en cours des relations commerciales entre les deux pays.

En déplacement officiel en Chine, Anton Silouanov a expliqué que la nouvelle agence s'inspirerait du modèle des agences existantes.

"Nous aimerions que les notes (attribuées par cette agence) soient apolitiques", a-t-il dit selon des propos rapportés par le service de presse de son ministère.

La Russie ne cache pas depuis plusieurs mois son insatisfaction face aux décisions prises à son égard par les trois grandes agences internationales, Standard & Poor's, Moody's et Fitch, qui dominent le marché de la notation de crédit.

S&P a abaissé fin avril la note souveraine de la Russie, désormais un cran seulement au-dessus de la catégorie dite spéculative ("junk"), quelques semaines après le rattachement de la Crimée à la Fédération de Russie.

Des responsables russes ont alors critiqué ce qu'ils ont considéré comme une décision "pour motifs politiques", un argument réfuté par S&P.

La volonté de Moscou de trouver une alternative aux grandes agences a ouvert la voie à une réflexion sur la création d'une agence de notation nationale mais certains analystes ont mis en doute la crédibilité qu'aurait un tel organisme.

CRÉDIBILITÉ   Suite...

 
Le ministre russe des Finances Anton Silouanov, annonce mardi que la Russie et la Chine ont conclu un accord sur la création en commun d'une agence de notation financière, un signe parmi d'autres du resserrement en cours des relations commerciales entre les deux pays. /Photo prise le 22 mai 2014/REUTERS/Sergei Karpukhin