Aides de l'UE pour lutter contre le chômage des jeunes français

mardi 3 juin 2014 13h16
 

PARIS (Reuters) - La France va recevoir 620 millions d'euros de fonds européens afin de mettre en oeuvre des initiatives pour lutter contre le chômage des jeunes, annonce mardi la Commission européenne.

Ces fonds proviennent de l'initiative emploi des jeunes (IEJ), lancée en 2013 et dotée de trois milliards d'euros, et du Fonds social européen, qui y contribue à hauteur de trois milliards.

La France, où le taux de chômage des jeunes est reparti à la hausse en avril avec 534.300 demandeurs d'emploi de catégorie A chez les moins de 25 ans selon le ministère du Travail, devient le premier bénéficiaire de ce programme.

"L'initiative pour l'emploi des jeunes profitera directement à environ un million de jeunes Français qui sont actuellement sans emploi et qui ne suivent ni études, ni formation", souligne dans un communiqué le commissaire européen chargé de l'emploi, des affaires sociales et de l'inclusion, László Andor.

Ce programme est complémentaire du dispositif de "garantie pour la jeunesse" visant à assurer à tout jeune de moins de 25 ans qu'un emploi, un apprentissage ou une formation lui soit proposé dans les quatre mois suivant la fin de la scolarité ou la perte d'un emploi.

Treize régions françaises peuvent bénéficier directement des fonds débloqués par l'Union européenne, précise le communiqué de la Commission, et la France a décidé d'en faire bénéficier trois autres à hauteur de 10% du total.

"En France, l'IEJ soutiendra diverses actions visant à aider les jeunes ayant les moins bonnes perspectives d'accès au marché du travail", dit le texte.

Il s'agira de proposer des offres de conseil et de formation aux personnes peu qualifiées, de favoriser la mobilité des apprentis, de mieux prévenir le décrochage scolaire et de mieux identifier les jeunes en difficulté, est-il précisé.

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)

 
La France va recevoir 620 millions d'euros de fonds européens afin de mettre en oeuvre des initiatives pour lutter contre le chômage des jeunes. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau