June 3, 2014 / 7:38 AM / in 3 years

Hermès encourage LVMH à sortir de son capital

1 MINUTES DE LECTURE

Axel Dumas, gérant d'Hermès, défend une nouvelle fois l'indépendance du groupe de luxe et invite LVMH, qui contrôle 23% de son capital, à céder sa participation. /Photo d'archives/Philippe Wojazer

PARIS (Reuters) - Axel Dumas, gérant d'Hermès, défend une nouvelle fois l'indépendance du groupe de luxe et invite LVMH, qui contrôle 23% de son capital, à céder sa participation.

"LVMH est totalement libre de céder ses actions et, pour être franc, est bienvenu à le faire", déclare-t-il dans un entretien publié mardi par le quotidien Le Figaro.

"La spécificité de notre personnalité - être un artisan global - est incompatible avec les inévitables contraintes de l'appartenance à un groupe plus large. Dans ce contexte, il n'est pas du tout souhaitable d'avoir un concurrent dans son capital", observe-t-il.

LVMH avait révélé en octobre 2010 son entrée au capital d'Hermès grâce à des instruments financiers (equity linked swaps, ELS) acquis en 2008 et ensuite débouclés en actions.

Hermès réunit par ailleurs mardi l'assemblée générale de ses actionnaires à partir de 9h30.

Jean-Michel Bélot, édité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below