Det norske s'empare des actifs norvégiens de Marathon

lundi 2 juin 2014 09h19
 

OSLO (Reuters) - Le groupe pétrolier norvégien Det norske a annoncé avoir accepté de reprendre les actifs norvégiens de Marathon Oil pour 2,1 milliards de dollars (1,54 milliard d'euros) et a assuré le financement de sa part du gisement pétrolier de 20 milliards de dollars de Johan Sverdrup en Mer du Nord.

Le groupe contrôlé par le milliardaire Kjell Inge Roekke a ajouté que l'opération lui permettrait d'augmenter sa production d'environ 80.000 barils par jour, soit plus de 20 fois sa production actuelle, avec 13 nouvelles licences pétrolières et dix rôles d'exploitant.

Cet accord fait passer Det norske du statut de groupe d'exploration pétrolière aux lourds investissements à celui de producteur de premier rang avec un cashflow important et règle dans le même temps des problèmes de financement, qui ont pesé sur son cours, les investisseurs s'inquiétant de la capacité du groupe à financer les projets tels que Sverdrup, le plus grand gisement de pétrole découvert en Mer du Nord en dix ans.

"Ajusté (pour éventuels recours), cela représente un prix au baril de 17 dollars", estime Oeyvind Hagen, analyste chez ABG Sundal Collier. "Sur une base comparable, nous l'attendions à environ 15,8 dollars le baril. C'est donc en haut de la fourchette. Ils n'achètent pas les barils bon marché."

Pour Marathon, le résultat de l'opération est mitigé, le groupe n'ayant pas reçu d'offre acceptable pour ses actifs britanniques et ayant fait savoir qu'il les conserverait.

Pour financer l'opération, Det norske a dit qu'il avait contracté un emprunt et être en discussions avec quatre banques pour l'obtention d'une ligne de crédit de 2,75 milliards de dollars sur sept ans. Il va également émettre 500 millions de dollars d'actions dans le cadre d'une augmentation e capital entièrement souscrite. Aker ASA, premier actionnaire de Det norske, a accepté de souscrire 49,99% de ces titres.

(Balazs Koranyi, Nicolas Delame et Juliette Rouillon pour le service français)

 
Le groupe pétrolier norvégien Det norske a accepté de reprendre les actifs norvégiens de Marathon Oil pour 2,1 milliards de dollars (1,54 milliard d'euros). /Photo d'archives/REUTERS