Vers un record d'entrées en Bourse pour les biotechs

lundi 2 juin 2014 09h29
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - 2014 devrait être en France une année record pour les introductions en Bourse de sociétés de biotechnologie, rendant ainsi plus visible un secteur dont les innovations ciblées suscitent l'intérêt des investisseurs mais aussi des grands groupes pharmaceutiques.

Au total, une douzaine d'entreprises touchant aux sciences de la vie ont déjà tenté l'aventure boursière depuis janvier, contre sept pour tout 2013, afin d'obtenir les fonds nécessaires au financement des prochaines étapes de leur recherche.

Ces startups sont spécialisées dans des domaines aussi variés que les vaccins thérapeutiques (Genticel), la recherche de nouvelles molécules contre les cancers (Oncodesign) l'immunothérapie cellulaire (TxCell), les tests de maladies génétiques (Genomic Vision), l'imagerie médicale (Supersonic Imagine), les injections sans aiguille (Crossject) ou encore l'échothérapie par ultrason des tumeurs (Theraclion).

"Sur le premier semestre, le niveaux des IPO est historiquement élevé. On voit bien qu'il y a une confiance qui s'instaure entre les sociétés, les analystes, les investisseurs. Nous sommes en train, non pas de faire un coup, mais de bâtir quelque chose de significatif", considère Pierre-Olivier Goineau, le président de France Biotech, l'association regroupant les entreprises du secteur.

De fait, les investisseurs institutionnels européens et de nombreux petits porteurs ont accompagné ces sociétés, bien qu'elles soient quasiment toutes déficitaires et que les perspectives de mise sur le marché de leurs traitements restent assez lointaines et parfois aléatoires.

Ils y sont encouragés par la confiance qu'inspire les acteurs du secteur déjà côtés, dont certains peuvent se targuer d'avoir su attirer des investisseurs américains.

L'entrée de ces derniers dans le capital de DBV Technologie, Innate Pharma où Cellectis est un signe positif qui stimule tous le secteur même si les fonds américains restent pour l'instant à l'écart des introductions en Bourse, observent des analystes.

  Suite...

 
2014 devrait être en France une année record pour les introductions en Bourse de sociétés de biotechnologie, rendant ainsi plus visible un secteur dont les innovations ciblées suscitent l'intérêt des investisseurs mais aussi des grands groupes pharmaceutiques. /Photo d'archives/REUTERS