La disparition du vol MH370 hantera le sommet de l'Iata

samedi 31 mai 2014 13h38
 

par Victoria Bryan et Al-Zaquan Amer Hamzah

DOHA/KUALA LUMPUR (Reuters) - Le sommet annuel de l'Iata célèbrera cette année le centenaire de l'aviation civile, un hommage assombri par la catastrophe du vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines.

L'Association internationale du transport aérien, qui représente 80% environ du secteur de l'aviation, s'est engagée à trouver de nouveaux moyens de "tracer" les appareils, alors même que les recherches internationales du vol MH370, en cours depuis trois mois, continuent de piétiner.

"La perte du MH370 reste dans tous les esprits", a dit le directeur général de l'Iata Tony Tyler, avant la réunion qui se tiendra du 1er au 3 juin à Doha, capitale du Qatar.

Mais ce qui occupe aussi les esprits des patrons de compagnies aériennes - et surtout des plus petites - c'est le coût d'équipement des avions avec du matériel de traçage par satellite.

"Les compagnies de portée internationale auront peut-être les moyens pour ça mais les acteurs plus petits ont déjà leurs marges sous tension et n'ont guère d'argent de côté", a dit un responsable d'une compagnie asiatique.

L'Iata a fait savoir ce mois-ci qu'elle mettrait sur pied un groupe de travail chargé d'étudier la question des moyens de traçage sur le court terme, tandis que l'agence de l'aviation des Nations unies élabore de son côté des normes de long terme.

Deux organes de l'Onu ont tenu des réunions internationales sur la question durant le mois écoulé, l'une au siège montréalais de l’Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) et l'autre, plus récente, à Kuala Lumpur, d'où a décollé le vol MH370 le 8 mars avant de disparaître sans laisser trace.

Diverses études ont mis l'accent sur le problème du coût, lié en particulier aux redevances satellitaires mais un responsable de l'OACI a dit avoir bon espoir que cela ne constitue pas une entrave pour le secteur du transport aérien.   Suite...

 
Le sommet annuel de l'Iata célèbrera cette année le centenaire de l'aviation civile, un hommage assombri par la catastrophe du vol MH370 de la compagnie aérienne Malaysia Airlines. /Photo prise le 2 mai 2014/REUTERS/Jason Lee