Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 30 mai 2014 18h30
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse, plombée notamment par BNP Paribas après une information du Wall Street Journal selon laquelle la justice américaine réclamerait plus de 10 milliards de dollars (7,35 milliards d'euros) à la banque française.

L'indice CAC 40 a perdu 0,24% à 4.519,57 points, ramenant à +0,59% son gain sur la semaine:

* BNP PARIBAS (-2,43% à 51,37 euros) a accusé la plus forte baisse des banques de la zone euro (+0,01%) dans des volumes ayant représenté 3,6 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois. La valeur a touché un plus bas de huit mois et demi en matinée alors que le montant de l'amende américaine constituerait l'un des plus élevés jamais infligés à une banque, selon le Wall Street Journal, et qu'elle représenterait environ 15% de la capitalisation de BNP de jeudi soir.

Dans son sillage, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a lâché 2,16% à 42,265 euros et CRÉDIT AGRICOLE 0,82% à 11,445 euros.

* EDF a encore abandonné 3,16% à 25,755 euros, plus forte baisse du CAC 40, la valeur restant pénalisée par une rumeur pourtant déjà démentie évoquant la cession de titres du groupe d'électricité détenus par l'Etat français. Depuis mardi et un communiqué du syndicat CFE-CGC de l'Energie indiquant que l'Etat français s'apprêtait à céder 15% d'EDF, la valeur affiche un recul d'environ 7%.

* IMERYS (-3,18% à 61,47 euros) a enregistré le plus fort recul du SBF 120, la valeur ayant enfoncé sa moyenne mobile à 50 jours, à 62,63 euros après avoir échoué à franchir à la hausse une résistance technique vers 64 euros.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS