May 30, 2014 / 11:39 AM / 3 years ago

Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à mi-séance

3 MINUTES DE LECTURE

EDF est, avec BNP Paribas, une des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris à mi-séance où elle abandonne encore 3,18%. La valeur reste pénalisée par une rumeur pourtant démentie évoquant la cession de titres du groupe d'électricité détenus par l'Etat français./Photo d'archives/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, plombée par BNP Paribas après une information du Wall Street Journal selon laquelle la justice américaine réclamerait plus de 10 milliards de dollars (7,35 milliards d'euros) à la banque française.

Vers 13h00, l'indice CAC 40 perdait 0,48% à 4.508,56 points:

* BNP PARIBAS (-4,43% à 50,32 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120 et des banques européennes (-0,4%). La valeur a touché un plus bas de huit mois et demi en matinée. Le montant de l'amende américaine constituerait l'un des plus élevés jamais infligés à une banque, selon le Wall Street Journal, et elle représenterait environ 15% de la capitalisation de BNP de jeudi soir.

Dans son sillage, SOCIETE GENERALE lâche 2,31% et CREDIT AGRICOLE 1,52%.

* EDF abandonne encore 3,18%, la valeur restant pénalisée par une rumeur pourtant démentie évoquant la cession de titres du groupe d'électricité détenus par l'Etat français. Depuis mardi et un communiqué du syndicat CFE-CGC de l'Energie indiquant que l'Etat français s'apprêtait à céder 15% d'EDF, la valeur affiche un recul d'environ 7%.

* A rebours de tendance, ACCOR grimpe de 0,93%, plus forte hausse du CAC 40. Plusieurs notes d'analystes saluent le rachat des murs de 97 hôtels en Europe pour environ 900 millions d'euros à des fonds tout en souhaitant en connaître davantage sur la stratégie du groupe hôtelier.

* CAPGEMINI s'adjuge 0,92%. Crédit suisse juge bien positionnée la SSII qu'il considère comme le leader clairement identifié des services informatiques en Europe, et le broker estime que la valorisation actuelle de la valeur constitue une opportunité d'achat.

* Le secteur IMMOBILIER européen (+0,58%) signe la plus forte progression sectorielle en Europe, des analystes estimant que ces valeurs devraient profiter cette année du rendement qu'elles offrent et d'une progression des loyers.

UNIBAIL-RODAMCO, qui offre un rendement du dividende de 4,4%, gagne 0,76%. Hors CAC 40, ICADE (5,2% de rendement) prend 2,23% et MERCIALYS (rendement de 7,3%) s'octroie 0,85%.

* APERAM (+2,63% à 24,165 euros) est en tête du SBF 120, la valeur rebondissant sur un support technique à 23 euros.

* ADP (+2,5% à 96,22 euros) a touché un plus haut historique en matinée, à 96,74 euros. La valeur, surachetée, a franchi à la hausse une résistance technique vers 94,3 euros. Plusieurs analystes se montrent optimistes pour l'ensemble de l'exercice, le consensus Thomson Reuters I/B/E/S visant une croissance de 4,7% du chiffre d'affaires en 2014 et de 27% du bénéfice net.

* NUMERICABLE avance de 1,45%. Exane BNP Paribas a relevé sa recommandation sur la valeur de "neutre" à "surperformer".

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below