Les valeurs suivies à la Bourse de Paris à mi-séance

vendredi 30 mai 2014 13h35
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-journée, plombée par BNP Paribas après une information du Wall Street Journal selon laquelle la justice américaine réclamerait plus de 10 milliards de dollars (7,35 milliards d'euros) à la banque française.

Vers 13h00, l'indice CAC 40 perdait 0,48% à 4.508,56 points:

* BNP PARIBAS (-4,43% à 50,32 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120 et des banques européennes (-0,4%). La valeur a touché un plus bas de huit mois et demi en matinée. Le montant de l'amende américaine constituerait l'un des plus élevés jamais infligés à une banque, selon le Wall Street Journal, et elle représenterait environ 15% de la capitalisation de BNP de jeudi soir.

Dans son sillage, SOCIETE GENERALE lâche 2,31% et CREDIT AGRICOLE 1,52%.

* EDF abandonne encore 3,18%, la valeur restant pénalisée par une rumeur pourtant démentie évoquant la cession de titres du groupe d'électricité détenus par l'Etat français. Depuis mardi et un communiqué du syndicat CFE-CGC de l'Energie indiquant que l'Etat français s'apprêtait à céder 15% d'EDF, la valeur affiche un recul d'environ 7%.

* A rebours de tendance, ACCOR grimpe de 0,93%, plus forte hausse du CAC 40. Plusieurs notes d'analystes saluent le rachat des murs de 97 hôtels en Europe pour environ 900 millions d'euros à des fonds tout en souhaitant en connaître davantage sur la stratégie du groupe hôtelier.   Suite...

 
EDF est, avec BNP Paribas, une des valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris à mi-séance où elle abandonne encore 3,18%. La valeur reste pénalisée par une rumeur pourtant démentie évoquant la cession de titres du groupe d'électricité détenus par l'Etat français./Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier