May 23, 2014 / 11:52 AM / 3 years ago

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

3 MINUTES DE LECTURE

Orange à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance. L'opérateur télécoms a lâché 1,91% accusant la plus forte baisse du CAC 40, qui est lui-même quasiment stable. /Photo prise le 17 juin 2013/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 est quasiment stable à mi-séance, à 4.477,71 points vers 12h45, la prudence étant de mise sur les marchés dans l'attente de l'issue des élections européennes et du scrutin présidentiel en Ukraine.

* Les bancaires et les cycliques soutiennent la cote.

* CREDIT AGRICOLE (+2,22%) est en tête des hausses du CAC 40. BNP PARIBAS gagne 0,52%, SOCIETE GENERALE est quasi inchangé (+0,01%) tandis que Natixis s'adjuge 2,77%.

* Le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a assuré vendredi que les banques françaises abordaient l'exercice d'évaluation des bilans mené par la Banque centrale européenne (BCE) avec sérénité et que ce processus renforcerait la confiance dans le système bancaire français.

* CARREFOUR gagne 1,25% à 27,115 euros sur un rebond après avoir dépassé ce matin sa moyenne mobile 20 jours (26,929 euros).

* ALCATEL-LUCENT prend 0,84% et THALES 0,27%. Les deux groupes ont annoncé jeudi l'ouverture de négociations exclusives en vue du rachat par Thales des activités de cybersécurité et de sécurité des communications d'Alcatel-Lucent auquel il donnerait accès à ses services pour lui permettre d'étoffer son offre dans les réseaux sécurisés.

* ORANGE a lâché (-1,91%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Société générale a abaissé sa recommandation d'achat à conserver pour des raisons de valorisation, le titre ayant atteint l'objectif de cours de 12,0 euros.

* ALSTOM perd 1,55%. L'américain General Electric, candidat au rachat des activités énergie d'Alstom, a annoncé jeudi accorder un délai de trois semaines supplémentaires pour l'examen de son offre.

* REMY COINTREAU (-2,08%) accuse une des plus fortes baisses du SBF 120. HSBC abaissé sa recommandation de surpondérer à neutre sur la valeur.

* IPSEN (+3,3%) se hisse en tête des hausses du SBF 120. Barclays a relevé sa recommandation de pondération en ligne à surpondérer et porté son objectif de cours de 33 à 39 euros.

* GECINA recule de 1,62%. La banque américaine Merrill Lynch a vendu un bloc de titres Gecina représentant environ 1,05% du capital de la foncière. Les titres Gecina ont été placés au prix de 98,25 euros par actions, a indiqué la Société générale chargée du placement.

* DERICHEBOURG chute de 4,59% après avoir annoncé une perte nette (29,9 millions d'euros) au premier semestre 2013-2014 en raison notamment de charges exceptionnelles liées à des décisions de justice.

* PLASTIC OMNIUM accuse la plus forte baisse du SBF 120 (-2,88%) sur des prises de bénéfice après avoir gagné plus de 11% au cours des quatre dernière séances.

Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below