La croissance allemande à un plus haut de 3 ans au 1er trimestre

vendredi 23 mai 2014 11h49
 

par Annika Breidthardt

BERLIN (Reuters) - Des investissements et des dépenses de consommation soutenus ont permis à l'Allemagne de connaître au premier trimestre sa croissance économique la plus forte en trois ans.

L'Office fédéral de la statistique a confirmé une précédente estimation de 0,8% de croissance CVS d'un trimestre sur l'autre et de 2,5% en rythme annualisé. Il confirme également, par là-même, un doublement de la croissance en base trimestrielle par rapport au taux de 0,4% enregistré au dernier trimestre de 2014.

Mais cette croissance a également tiré parti d'un élément ponctuel, à savoir un hiver particulièrement clément, et les économistes pensent qu'elle ralentira par la suite, un diagnostic que paraît confirmer l'indice Ifo du climat des affaires publié comme le PIB ce vendredi.

Cet indice est tombé en mai à son niveau le plus bas de l'année, ressortant à 110,4 contre 111,2 en avril et contre 110,9 attendu.

"Une pause est survenue dans l'économie allemande en mai", a commenté le président de l'Ifo Hans-Werner Sinn.

Le recul de l'indice, dû pour partie aux répercussions de la crise ukrainienne, a dit Klaus Wohlrabe, économiste de l'Ifo, a envoyé l'euro à un plus bas de trois mois contre le dollar.

Les sous-indices mesurant l'évaluation que font les entreprises de la situation actuelle et de celle à venir ont tous deux fléchi.

"Les chiffres du jour envoient deux messages: pour l'instant, l'économie allemande continue de faire cavalier seul, au moins dans la zone euro", dit Carsten Brzeski (ING), ajoutant toutefois qu'aucune économie "n'est invincible éternellement".   Suite...

 
Des investissements et des dépenses de consommation nourris ont permis à l'Allemagne de connaître au premier trimestre sa croissance économique la plus soutenue en trois ans (+0,8% d'un trimestre sur l'autre et 2,5% de croissance annualisée), selon l'Office fédéral de la statistique. /Photo d'archives/REUTERS/Alex Domanski