Royal Mail anticipe une augmentation de la concurrence

jeudi 22 mai 2014 13h20
 

par Neil Maidment

LONDRES (Reuters) - Royal Mail a pris de court les investisseurs en déclarant jeudi qu'il allait au-devant d'une période difficile avec une intensification de la concurrence dans le domaine des colis et les velléités d'expansion d'un nouvel acteur dans le domaine du courrier.

Ces mises en garde ont fait passer au second plan l'annonce d'une hausse de 12% du bénéfice annuel par le groupe postal britannique, dont la privatisation reste au centre d'une polémique politique.

Vers 10h40 GMT, le titre Royal Mail plonge ainsi de 7,39% à 533 pence, accusant la deuxième plus forte baisse de l'indice Stoxx 600.

Les perspectives de croissance de Royal Mail sont diversement appréciées par les investisseurs, certains mettant en doute la capacité du groupe d'assumer en même temps la diminution du courrier, la hausse de l'activité colis et la nécessité de réduire encore les coûts.

Le groupe a précisé que son résultat opérationnel avant coûts de transformation s'était établi à 671 millions de livres (829 millions d'euros) sur les 12 mois au 30 mars. Ce montant est conforme à un consensus établi par l'entreprise elle-même.

Le chiffre d'affaires du Royal Mail a augmenté de 2% sur la période, à 9,46 milliards de livres, la hausse de 7% de l'activité colis compensant le recul de 2% de l'activité courrier.

Notant que les résultats 2013-2014 étaient conformes aux objectifs de l'entreprise, Moya Greene, directrice générale de Royal Mail, a confirmé ceux fixés pour 2014-2015: croissance du chiffre d'affaires à un chiffre, amélioration de la marge et hausse de la génération de trésorerie.

Elle a ajouté que Royal Mail était parfaitement capable de réagir à l'assombrissement des perspectives mis en avant par le groupe.   Suite...

 
Royal Mail, qui a vu son  bénéfice annuel progresser de 12%, estime que ses activités vont être confrontées à une concurrence accrue. /Photo prise le 25 mars 2014/REUTERS/Luke MacGregor