Siemens voudrait plus d'informations pour une offre sur Alstom

mercredi 21 mai 2014 09h58
 

PARIS (Reuters) - Siemens a écrit à Alstom pour lui demander davantage d'informations avant de faire éventuellement une offre de rachat de la branche énergie du groupe français, a annoncé mardi le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg.

Alstom a dévoilé fin avril un projet de cession à General Electric (GE) de ses activités dans l'énergie mais, sous la pression du gouvernement, s'est donné un mois pour examiner en profondeur l'offre de 12,35 milliards d'euros du conglomérat industriel américain et n'a pas exclu d'examiner d'autres propositions non sollicitées.

Après s'être invité dans les discussions entre Alstom et GE avec le soutien de Paris et de Berlin, le groupe industriel allemand Siemens élabore de son côté une offre qui inclurait, selon des sources proches du dossier, des apports d'actifs ferroviaires et une éventuelle prise de participation de l'Etat français dans Alstom Transport.

"Siemens continue son travail, a écrit ce matin à Alstom pour leur demander des précisions, approfondir la connaissance de l'entreprise Alstom dans le but, évidemment, de développer certainement une proposition", a déclaré Arnaud Montebourg, lors d'une audition par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale.

"Nous avons compris cette détermination comme étant constante, sérieuse, appliquée", a-t-il ajouté.

Auditionné après Arnaud Montebourg, le PDG d'Alstom Patrick Kron a confirmé la réception d'une lettre de Siemens dans laquelle le groupe demande "que soient précisés un certain nombre d'éléments du processus en cours", selon le dirigeant, qui n'a pas fourni plus de précisions.

"Je vous donne toute assurance sur le caractère équitable du processus engagé, nous avons donné et mis à la disposition de Siemens le même type d'informations que ce que nous avons mis à la disposition de General Electric", a-t-il également dit à des journalistes en marge de l'audition.

"UNE EXCELLENTE OPTION"   Suite...

 
Selon le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, le groupe allemand Siemens a écrit à Alstom pour lui demander davantage d'informations avant de faire éventuellement une offre de rachat de la branche énergie du groupe français. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle