Amende de 35 millions de dollars pour GM après des rappels

vendredi 16 mai 2014 19h12
 

WASHINGTON (Reuters) - General Motors devra payer 35 millions de dollars (25,5 millions d'euros) d'amende dans le cadre de l'enquête ouverte par le ministère américain des Transports sur la gestion d'un défaut du système d'allumage de certains de ses modèles, ont annoncé vendredi le constructeur et le ministère.

Le ministère enquête depuis plusieurs semaines avec d'autres agences américaines sur le moment choisi par GM pour lancer le rappel de véhicules potentiellement concernés par le défaut du système d'allumage, qui pourrait avoir fait au moins 13 morts.

Ce défaut peut entraîner un arrêt soudain du moteur et la mise hors service des airbags.

Les ingénieurs de GM ont identifié le défaut d'allumage en 2001 et le constructeur a été sous le feu des critiques pour ne pas avoir ordonné le rappel plus tôt.

Des enquêtes sont en cours au Congrès, au ministère de la Justice, à la Securities and Exchange Commission (SEC) et dans plusieurs Etats. L'enquête interne de General Motors devrait être terminée d'ici deux semaines.

Le ministre des Transports, Anthony Foxx, a déclaré lors d'une conférence de presse vendredi que le constructeur était au courant du lien entre le défaut du système d'allumage et le risque de dysfonctionnement des airbags depuis au moins novembre 2009, accusant GM d'avoir enfreint la loi en manquant à ses obligations en matière de sécurité.

12,8 MILLIONS DE VÉHICULES RAPPELÉS

L'annonce de l'amende survient au lendemain de l'annonce par GM du rappel de près de trois millions de véhicules supplémentaires en raison de problèmes de feux arrière.   Suite...

 
Le ministre américain des Transports, Anthony Foxx, annonce que General Motors devra payer une amende de 35 millions de dollars (25,5 millions d'euros) dans le cadre de l'enquête ouverte par son ministère sur la gestion d'un défaut du système d'allumage de certains de ses modèles. /Photo prise le 16 mai/REUTERS/Larry Downing