Les Bourses européennes closent en ordre dispersé

vendredi 16 mai 2014 18h21
 

PARIS (Reuters) - Les bourses européennes ont terminé en ordre dispersé vendredi, partagées entre les inquiétudes sur la vigueur de la croissance européenne et l'activité des fusions-acquisitions.

À Paris, le CAC 40 a fini en hausse de 0,26% (+11,35 points) à 4.456,28 points. A Londres, le FTSE 100 a également progressé légèrement (+0,22%) tandis qu'à Francfort, le Dax abandonnait 0,28%.

Les indices européens terminent en hausse peu significative avec +0,19% pour l'Eurofirst 300 et +0,3% pour l'Eurostoxx 50.

L'avalanche, jeudi, de chiffres du produit intérieur brut (PIB) jugés décevants par les investisseurs européens a continué de peser sur les marchés.

"Nous pensons qu'il y a toujours une autre crise de la zone euro au coin de la rue", a déclaré Richard Edwards, patron du cabinet d'analyses HED Capital, pour résumer le pessimisme des investisseurs.

Les indices boursiers européens ont souffert en outre des déboires de la banque portugaise Banco Espirito Santo, qui a perdu jusqu'à plus de 10% À la suite de l'annonce d'une augmentation de capital avant de se redresser un peu pour finir à -5,48%.

Autre événement sur les places européennes en cette fin de semaine, le retour sur le devant de la scène des grandes manoeuvres de fusions et acquisitions dans le secteur des télécoms.

Dans ce contexte, Bouygues a pris 4,44%, plus forte hausse du CAC 40, après la confirmation par le ministre de l'Economie, Arnaud Montebourg, de l'ouverture de discussions entre Bouygues Telecom et Orange sur l'opportunité d'un rapprochement.

Iliad, la maison mère de Free, qui a continué de gagner des parts de marché dans le mobile au premier trimestre, a bondi de 6,14%, la plus forte hausse de l'Eurofirst 300.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES