Les sociétés déçoivent au 1er trimestre, baisse de l'euro espérée

jeudi 15 mai 2014 18h58
 

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Les résultats publiés jusqu'à présent au titre du premier trimestre 2014 par les entreprises européennes déçoivent les gérants et analystes interrogés par Reuters, mais ces publications, restées affectées par les changes, reflètent la situation économique mondiale.

Selon des données compilées par Starmine, la moitié (50%) des sociétés de l'indice Stoxx 600 ont publié des bénéfices inférieurs aux attentes mais près de 60% ont fait état d'un chiffre d'affaires moins bon qu'espéré par les analystes.

"Cette saison a reflété l'environnement macroéconomique du premier trimestre avec une reprise, certes présente mais modérée en Europe, et un effet climat qui a pénalisé la croissance américaine en début d'année", constate Joffrey Ouafqa, gérant chez Convictions AM.

Ces publications trimestrielles étaient très attendues après une fin d'année 2013 marquée par des effets de change défavorables qui se sont poursuivies lors des deux premiers mois de cette année.

"Il y a encore eu des effets de change négatifs en janvier et février, mais, à la différence de la fin de l'année dernière, cela était attendu cette fois-ci", observe Ludovic Dufour, gérant allocations d'actifs chez Mandarine Gestion.

"Après le quatrième trimestre 2013, il y a eu une bonne communication des sociétés sur l'impact des changes."

MARGES GRIGNOTÉES   Suite...

 
Les résultats publiés jusqu'à présent au titre du premier trimestre 2014 par les entreprises européennes déçoivent les gérants et analystes interrogés par Reuters, mais ces publications, restées affectées par les changes, reflètent la situation économique mondiale. /Photo d'archives/REUTERS/Thierry Roge