Les marchés indiens, à des plus hauts, parient sur Modi

mardi 13 mai 2014 15h52
 

par Rafael Nam et Abhishek Vishnoi

BOMBAY (Reuters) - La Bourse indienne a touché des nouveaux records mardi, les investisseurs anticipant la large victoire, annoncée par les sondages, du nationaliste Narendra Modi aux élections législatives et des résultats rapides sur le front de la croissance.

Les sondages de sortie des urnes publiés depuis la clôture, lundi, des élections législatives, suggèrent que les électeurs ont sanctionné l'actuelle coalition gouvernementale dirigée par le Parti du congrès, qui pâtit du ralentissement économique et de plusieurs scandales de corruption.

Plus d'un demi-milliard d'électeurs, sur 815 millions d'inscrits, se sont rendus aux urnes à l'occasion de ce scrutin, qui s'est déroulé sur cinq semaines et en dix phases. Les résultats officiels devraient être connus vendredi.

La Bourse indienne a enregistré des niveaux records mardi et la roupie a touché un plus haut de dix mois après la publication des premières projections, qui donnent la victoire au nationaliste hindou Narendra Modi, dont le parti Bharatiya Janata (BJP) obtiendrait la majorité absolue des 543 siège de la Lok Sabha, la chambre basse du Parlement.

"Le marché est désormais en mode résultats parfaits", a déclaré Ritesh Jain, directeur des investissements chez Tata Asset Management.

Ces projections pourraient avoir des conséquences sur la réaction des marchés lors de l'annonce des résultats officiels, estiment certains courtiers et investisseurs.

Selon eux, si le BJP obtient moins de 240 sièges, ce qui était annoncé jusqu'à lundi, les marchés pourraient être déçus.

Le passé récent incite à la plus grande prudence: lors des deux précédentes législatives, le nombre de sièges remportés par le BJP avait été largement surestimé par les premières projections.   Suite...

 
La Bourse indienne a touché des nouveaux records mardi, les investisseurs anticipant la large victoire, annoncée par les sondages, du nationaliste Narendra Modi aux élections législatives et des résultats rapides sur le front de la croissance. /Photo prise le 13 mai 2014/REUTERS/Danish Siddiqui