Le moral des investisseurs allemands chute en mai

mardi 13 mai 2014 13h23
 

par Kirsti et Knolle et Eva et Taylor

MANNHEIM, Allemagne (Reuters) - Le sentiment des investisseurs et analystes allemands s'est très nettement dégradé au mois de mai, faisant craindre un ralentissement de la croissance de la première économie européenne au deuxième semestre.

Publié mardi, l'indice du sentiment économique calculé par l'institut ZEW est tombé à 33,1 ce mois-ci contre 43,2 en avril, une cinquième baisse consécutive qui le ramène à son niveau de janvier 2013.

C'est nettement inférieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters qui anticipaient en moyenne un indice à 41,0, l'estimation la plus basse étant à 37,1.

L'euro, dans la foulée, a reculé à un plus bas d'un mois à 1,3742 dollar.

"La cinquième baisse consécutive de l'indice ZEW en mai fait craindre que l'économie allemande va marquer le pas", commente Jessica Hinds, économiste chez Capital Economics.

"Les chiffres du PIB attendus cette semaine devraient témoigner d'un solide premier trimestre, avec peut-être une croissance de 0,7%. Mais l'enquête d'aujourd'hui conforte notre opinion que ce rythme de croissance ne pourra être soutenu."

L'indice Ifo du climat des affaires, publié le 24 avril, avait toutefois dénoté une amélioration attribuée alors à un relatif apaisement des tensions en Ukraine. Et la composante des conditions actuelles de l'indice ZEW est ressortie en hausse à 62,1, un chiffre meilleur que prévu qui constitue un plus haut depuis juillet 2011.

Autre point positif de l'enquête, les experts interrogés s'attendent à une dépréciation de l'euro de nature à écarter les craintes de déflation dans la zone euro.   Suite...

 
L'INDICE ZEW EN ALLEMAGNE