Pour Yellen, l'économie américaine a encore besoin de soutien

mercredi 7 mai 2014 20h20
 

par Michael Flaherty

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine a encore besoin de soutiens importants au vu du potentiel "considérable" d'amélioration du marché de l'emploi, a déclaré mercredi Janet Yellen, la présidente de la Réserve fédérale, évoquant aussi les risques liés à la faiblesse du marché immobilier et aux tensions géopolitiques.

Tout en prenant acte d'une amélioration "appréciable" sur le front de l'emploi, elle a souligné, lors d'une audition au Congrès, qu'au vu du taux de chômage encore élevé et de la faible progression des salaires, le potentiel de créations d'emplois restait important.

"Un haut niveau d'assouplissement monétaire reste nécessaire", a conclu Janet Yellen devant la Commission économique conjointe du Congrès.

Elle a précisé s'attendre à voir la croissance économique s'accélérer "quelque peu" par rapport à l'an dernier, tout en citant les risques potentiels liés au ralentissement de l'immobilier, à la montée des tensions géopolitiques et à la possibilité d'une résurgence de tensions sur les marchés financiers.

Wall Street a d'abord cédé du terrain après ses déclarations avant de repartir à la hausse et les prix des emprunts d'Etat américains variaient peu tandis que le dollar progressait légèrement contre un panier d'autres grandes devises de référence.

"Le seul élément nouveau concerne l'immobilier", a commenté David Keeble, responsable de la stratégie de taux de Crédit agricole CIB à New York. "Toutes les autres déclarations pourraient avoir été piochées dans ses derniers discours."

Les créations d'emploi aux Etats-Unis ont atteint le mois dernier leur plus haut niveau depuis plus de deux ans et le taux de chômage est revenu à son plus bas niveau depuis cinq ans et demi, à 6,3%, mais cette baisse reflète en partie une baisse du taux de participation, c'est à dire le fait qu'un nombre croissant de chômeurs renoncent à chercher du travail, une tendance observée depuis plusieurs mois déjà.

  Suite...

 
La présidente de la Réserve fédérale des Etats-Unis, Janet Yellen, a déclaré mercredi que l'institution poursuivrait sa politique d'assouplissement monétaire, considérant que les tensions géopolitiques et des indicateurs préoccupants dans le secteur de l'immobilier constituent des risques pour l'économie américaine. /Photo prise le 7 mai 2014/REUTERS/Jonathan Ernst