Arnaud Lagardère confiant dans les perspectives 2014

mardi 6 mai 2014 15h33
 

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - Arnaud Lagardère, dirigeant du groupe de médias du même nom, s'est dit mardi confiant dans la capacité de la société à atteindre son objectif de croissance du résultat opérationnel pour 2014.

Le groupe, qui doit publier son chiffre d'affaires du premier trimestre le 13 mai, a indiqué en début d'année viser une progression de son résultat opérationnel dans les médias (Résop médias) comprise entre 0 et 5%.

"Nous sommes très confiants que nous allons atteindre cette fenêtre. Nous atteindrons cette guidance", a déclaré Arnaud Lagardère à l'occasion de l'assemblée générale de la société.

Devant les actionnaires, il a expliqué que le groupe comptait désormais donner la priorité à la croissance organique par rapport aux acquisitions.

"La croissance est davantage chez nous qu'à l'extérieur", a-t-il dit, ajoutant que le groupe concentrerait ses investissements sur ses activités en forte progression comme l'édition.

A contrario, les discussions se poursuivent en vue de céder l'activité de distribution de presse, LS Distribution, a indiqué Arnaud Lagardère.

"C'est un marché qui va décliner et dans lequel on n'a plus grand chose à faire si ce n'est faire du "build-up"(...) et devenir le leader mondial. Nous ne voulons pas être le leader mondial", a-t-il dit, précisant que Lagardère souhaitait en revanche davantage se développer dans les domaines du "travel retail", du sport et du numérique.

Une journée investisseurs sera organisée le 28 mai pour préciser les intentions du groupe en la matière, a-t-il précisé, ajoutant qu'outre la prévision de Résop médias, la société pourrait désormais se fixer des objectifs en terme de croissance organique et de trésorerie.   Suite...

 
Arnaud Lagardère, dirigeant du groupe de médias du même nom, se dit confiant dans la capacité de la société à atteindre son objectif de croissance du résultat opérationnel pour 2014. Le groupe a indiqué en début d'année viser une progression de son résultat opérationnel dans les médias (Résop médias) comprise entre 0 et 5%. /Photo prise le 12 mars 2014/REUTERS/Benoît Tessier