La CE voit le déficit public de la France à plus de 3% en 2015

lundi 5 mai 2014 13h28
 

BRUXELLES (Reuters) - La France ne devrait ramener son déficit public qu'à 3,4% du produit intérieur brut en 2015, sensiblement plus que les 3,0% promis à ses partenaires européens, ce qui l'expose à des sanctions, selon les prévisions de la Commission européenne.

Les économistes de Bruxelles ont revu lundi en baisse dans le même temps leur prévision de croissance du PIB 2015 à 1,5%, faisant peser des doutes sur la vigueur du "retournement" en cours entrevu par le président François Hollande.

Elle était de 1,7% auparavant, niveau sur lequel Paris a calé le programme de stabilité 2014-2017 qu'il vient de transmettre à la Commission.

Celle-ci est en revanche très proche des prévisions du gouvernement français pour 2014 avec un PIB en hausse de 1,0% et un déficit public à 3,9% (contre respectivement 1,0% et 3,8% prévu par le programme de stabilité).

A Paris, le ministre des Finances Michel Sapin a confirmé l'objectif d'un déficit public de 3,0% du PIB en 2015 sur la base des 50 milliards d'euros d'économies prévues dans le programme de stabilité voté la semaine passée.

"Le gouvernement réaffirme sa détermination à mettre en œuvre le Pacte de responsabilité et de solidarité et à réaliser les 50 milliards d'euros d'efforts d'économies nécessaires pour ramener le déficit à 3% du PIB en 2015", dit-il dans un communiqué.

Il explique l'écart avec les prévisions de la Commission européenne par des anticipations de croissance un peu plus faibles et surtout "une prise en compte seulement partielle à ce stade" des économies programmées pour 2015.

VERDICT DE BRUXELLES LE 2 JUIN   Suite...