Wall Street finit en repli face aux violences en Ukraine

vendredi 2 mai 2014 22h41
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en léger recul vendredi, victime de prises de profits dans un contexte d'escalade de la violence en Ukraine après avoir salué dans un premier temps les créations d'emplois d'avril qui confirment la reprise de l'économie américaine.

Plus de 40 personnes ont péri vendredi à Odessa sur la mer Noire, prises pour la plupart au piège dans un bâtiment incendié lors d'affrontements entre manifestants pro-russes et partisans de l'unité ukrainienne.

"Les tensions géopolitiques sont de retour sur les marchés. On aborde le week-end et la situation peut évoluer, ce qui explique les prises de profits", note Quincy Krosby, responsable de la stratégie chez Prudential Financial à Newark (New Jersey).

L'indice Dow Jones a perdu 45,98 points, soit 0,28%, à 16.512,89 et le S&P-500, plus large, a cédé 2,54 points, soit 0,13%, à 1.881,14. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 3,55 points (-0,09%) à 4.123,90 points.

Malgré les reculs du jour, sur l'ensemble de la semaine, le Dow et le S&P ont gagné 0,9% et le Nasdaq a pris 1,2%.

De nombreux intervenants estiment en outre qu'après les gains de la semaine, le marché a besoin de souffler un peu.

"Le marché est correctement valorisé et, à ce stade, il nous faut de bons résultats pour pousser les cours plus haut. Les nouvelles macroéconomiques ne suffisent pas toujours à tout le monde", dit Rick Meckler, de la société de gestion LibertyView Capital Management à Jersey City, dans le New Jersey.

  Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS