Les Bourses européennes en ordre dispersé, Paris cède 0,65%

vendredi 2 mai 2014 18h24
 

PARIS (Reuters) - Les principales places européennes ont fini la semaine en baisse vendredi, à l'exception de Londres, le plus net repli étant pour la Bourse de Paris, pénalisée par de fortes pertes pour Carrefour et BNP Paribas.

Le CAC 40 à cédé 0,65% (29,22 points) à 4.458,17 points mais avance tout de même de 0,33% sur l'ensemble de la semaine, sa troisième progression hebdomadaire d'affilée. À Francfort, le Dax a reculé de 0,49%.

Londres a résisté, aidée par un bond de plus de 8% de Royal Bank of Scotland après la publication de résultats meilleurs qu'attendu. Le FTSE 100 a fini à +0,2%.

L'humeur générale à la baisse est illustrée par les indices européens avec -0,65% pour l'EuroStoxx 50 et -0,27% pour l'Eurofirst 300.

Aux valeurs, Carrefour (-4,46%) a accusé la plus forte baisse de l'indice parisien, les investisseurs sanctionnant le titre après l'abaissement de sa recommandation par Kepler Cheuvreux. BNP Paribas, également visé par un changement d'opinion, a cédé un peu plus de 3%.

Contre la tendance, Bouygues, a pris 4,16%, la plus forte hausse du CAC devant GDF Suez (+2,04%).

Le relèvement de l'offre de Pfizer sur AstraZeneca n'a eu que peu d'effet sur le titre du groupe pharmaceutique britannique, qui a d'ailleurs rejeté la proposition de son concurrent (-0,145%).

Sur le marché obligataire, les rendements des obligations du Trésor américain ont légèrement augmenté en réaction aux chiffres de l'emploi.

Le taux de chômage a atteint son plus bas niveau depuis cinq ans et demi aux Etats-Unis où le nombre de créations d'emplois a augmenté en avril au rythme le plus soutenu depuis plus de deux ans, apportant une nouvelle preuve de la reprise de l'économie américaine.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES