Le marché automobile en France confirme son rebond en avril

vendredi 2 mai 2014 11h23
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Les immatriculations de voitures neuves en France ont augmenté de 5,8% en avril en données brutes et corrigées des jours ouvrables, signe d'une poursuite du rebond du marché automobile français malgré un fléchissement de la demande des particuliers.

Selon les chiffres publiés vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA), il s'est immatriculé le mois dernier 166.968 voitures neuves dans l'Hexagone.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le marché ressort en hausse de 3,7%. Avril marque le 3e mois de hausse des immatriculations depuis le début de 2014, février faisant jusqu'à présent figure d'exception avec une baisse de 1,4%.

De 2010 à 2013, le marché automobile français a enchaîné quatre années consécutives de baisse.

"Nous sommes toujours dans un scénario de redémarrage, mais qui reste extrêmement fragile", commente Flavien Neuvy, directeur de l'Observatoire Cetelem de l'automobile. "Il ne faut pas oublier que le marché reste sur des niveaux de volumes historiquement très faibles."

Malgré cette confirmation d'un rebond, le CCFA a maintenu sa prévision d'une croissance d'environ 1% sur l'année alors que certains constructeurs anticipent désormais jusqu'à +3%, au vu des incertitudes sur le niveau de la demande des particuliers.

"Ce sont plutôt les entreprises qui ont tiré le mois, alors que les achats des particuliers baissent un peu après l'engouement récent pour les nombreuses nouveautés", commente François Roudier, porte-parole du CCFA. "On voit que les ménages en France rencontrent des difficultés financières et que leur moral est marqué par une grande prudence."

Les marques généralistes, et notamment les françaises, qui ont particulièrement souffert pendant la crise, ont continué de tirer leur épingle du jeu.   Suite...

 
LES IMMATRICULATIONS EN FRANCE