La justice rejette les recours contre l'OPA sur le Club Med

mardi 29 avril 2014 16h54
 

par Dominique Vidalon et Matthieu Protard

PARIS (Reuters) - La cour d'appel de Paris a rejeté mardi les recours formés contre l'offre de rachat du Club Méditerranée par le fonds Ardian et le groupe chinois Fosun.

L'OPA sur le Club Med est suspendue depuis l'été dernier en raison des recours formés par l'Association de défense des actionnaires minoritaires et du fonds CIAM contre le feu vert de l'Autorité des marchés financiers (AMF) à l'offre.

En mai 2013, Ardian et Fosun ont lancé une offre de rachat de Club Med au prix de 17 euros par action. Ils ont ensuite relevé leur offre à 17,5 euros par action, qui valorise le groupe à quelque 558 millions d'euros.

"(La cour d'appel de Paris) dit irrecevable le recours exercé par la société Charity & Investment Merger Arbitrage Fund et (...) rejette le recours exercé par l'Adam contre la décision de l'AMF", peut-on lire dans l'arrêt rendu par le cour d'appel dont Reuters a obtenu une copie.

Le Club Med, qui réunit mercredi ses actionnaires en assemblée générale, et l'AMF n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter la décision de la cour d'appel.

Alors que depuis la mi-mars, l'action Club Med a nettement dépassé le cours de 17,50 euros, correspondant au prix offert dans le cadre de l'OPA, Ardian et Fosun ont une nouvelle fois exclu toute amélioration du prix de l'offre.

Selon une source bancaire, des hedge funds chercheraient à faire monter le cours de Bourse de l'action Club Med pour forcer Ardian et Fosun à relever leur offre.

"L'action Club Med cote aujourd'hui 7,5% au-dessus du prix d'offre, ce qui semble indiquer que le marché n'apportera pas ses titres et estime qu'il y a plus à gagner à rester actionnaire qu'à participer à l'offre" a réagi par courriel Julien Visconti, l'avocat du fonds Ciam.   Suite...

 
Répétition du titre. La cour d'appel de Paris a rejeté mardi les recours formés contre l'offre de rachat du Club Méditerranée par le fonds Ardian et le groupe chinois Fosun,  selon le cabinet d'avocat du fonds CIAM à l'origine de l'un des recours. L'OPA sur le Club Med est suspendue depuis l'été dernier en raison de recours. /Photo d'archives/REUTERS/John Schults