April 29, 2014 / 12:32 PM / 3 years ago

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

5 MINUTES DE LECTURE

Les valeurs financières sont à suivre ce mardi à la mi-séance à la Bourse de Paris, le secteur étant soutenu par les résultats trimestriels de Deutsche Bank, qui a publié un résultat net en baisse de 34% mais meilleur qu'attendu. Vers 13h45, Société générale gagne 3,43%, BNP Paribas 0,91% et Axa 1,63%, alors que le CAC 40 avance de 0,43%. /Photo d'archives/Max Rossi

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 avance de 0,43% à 4.479,59 points vers 13h45, les marchés actions étant focalisés sur les publications trimestrielles et sur les fusions-acquisitions.

* ORANGE (+4,34%) signe la plus forte hausse du CAC 40 après avoir annoncé une stabilisation de son taux de marge au premier trimestre, la poursuite de ses efforts d'économies ayant compensé pour partie le recul de son chiffre d'affaires sur ses principaux marchés.

* ESSILOR (+3,15%) se classe derrière après avoir annoncé un chiffre d'affaires meilleur que prévu au 1er trimestre, grâce à de bonnes performances dans les pays émergents et à un rebond de l'activité aux Etats-Unis.

* Les financières sont soutenues par les résultats trimestriels de Deutsche Bank qui a publié un résultat net en baisse de 34% mais meilleur qu'attendu.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE gagne 3,43%, BNP PARIBAS 0,91%, AXA 1,63%.

* ALCATEL-LUCENT gagne 2,1% avec l'ensemble des technologiques, dont l'indice (+1,7%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe, tiré notamment par NOKIA (+5,29%) qui a publié un bénéfice supérieur aux attentes au T1.

* EDF (-2,24%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 sur une information du Nouvel Observateur pourtant démentie par Bercy selon laquelle le gouvernement envisageait de céder des titres EDF pour financer une prise de participation d'ALSTOM.

* SANOFI perd 1,41% après avoir publié des résultats trimestriels en baisse. Le groupe a confirmé ses objectifs annuels et souligné que l'effervescence actuelle du secteur pharmaceutique ne remettait pas en cause sa stratégie d'acquisitions ciblées.

* CAPGEMINI lâche 1,03% après avoir publié un chiffre d'affaires du 1er trimestre inférieur aux attentes.

* GAMELOFT (+5,84%) est en tête des hausses du SBF 120 après avoir publié un chiffre d'affaires en hausse de 12% à taux de change constants. Techniquement, le titre était survendu. Il a franchi sa moyenne mobile à 20 jours à 7,31 euros avec un plus haut à 7,4 euros.

* PSA gagne 4,11% après avoir lancé la deuxième partie de son augmentation de capital de 3,0 milliard d'euros qui marquera l'entrée du chinois Dongfeng et de l'Etat français à son capital qui, à l'issue de l'opération, détiendront chacun 14,1% à égalité avec la famille Peugeot dont la part sera ainsi réduite.

* IMERYS (+3,7%) a fait état d'une baisse de 2,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, des effets de change et de périmètre éclipsant l'amélioration du climat économique en Europe et la bonne tenue de l'activité en Amérique du Nord. Hors cessions, cessations d'activités et impact de changes, les ventes du leader mondial des spécialités minérales pour l'industrie ressortent en hausse de 5%.

* STMICROELECTRONICS (+1,45%) a fait part lundi d'un chiffre d'affaires en baisse au titre des trois premiers mois de l'année tout en annonçant une réduction de sa perte, après s'être désengagé de sa coentreprise avec Ericsson.

* ERAMET (-3,77%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après avoir annoncé une baisse de 10% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, en raison notamment d'arrêts de maintenance programmés, et a dit s'attendre à un retour à la croissance au deuxième trimestre. Le groupe minier indique que son résultat opérationnel courant du 1er semestre 2014 devrait être du même ordre que celui du 2e semestre 2013 compte-tenu de l'évolution des prix du nickel et du manganèse.

* ORPEA gagne 4,01% après avoir annoncé lundi l'acquisition de son homologue allemand Silver Care, une opération qui sera relutive dès 2014 avec une amplification à partir de 2015. Le groupe a relevé son objectif de ventes pour l'exercice en cours à 1.930 millions d'euros (+20% par rapport à 2013).

* STERIA (-1,54%) a publié lundi un chiffre d'affaires en croissance organique de 6,1% au premier trimestre 2014 grâce à une forte activité au Royaume-Uni dans le secteur public. Steria, qui projette un rapprochement amical avec Sopra, a par ailleurs annoncé que le dépôt de l'offre publique d'échange sur cette société aura lieu en mai prochain.

* TRANSGENE chute de 13,69% et accuse la plus forte baisse du CAC MidSmall après avoir annoncé que le groupe pharmaceutique suisse Novartis avait décidé de ne pas lever l'option de licence sur le TG4010, un produit d'immunothérapie des cancers.

* AUDIKA (+4,58%) a annoncé mardi avoir signé un accord ferme pour la cession de son réseau italien de 55 centres spécialisés en correction auditive au groupe italien Amplifon, le leader mondial du marché.

Raoul Sachs et Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below