La croissance en Grande-Bretagne déçoit un peu au 1er trimestre

mardi 29 avril 2014 12h41
 

LONDRES (Reuters) - La croissance de l'économie britannique a été légèrement inférieure aux attentes au premier trimestre tout en affichant son rythme le plus rapide en plus de six ans en variation annuelle, selon la première estimation de l'Office des statistiques nationales (ONS) publiée mardi.

La croissance du produit intérieur brut (PIB) a été de 0,8% au premier trimestre par rapport aux trois mois précédents, supérieure à celle du quatrième trimestre 2013 (+0,7%) mais inférieure au consensus Reuters qui tablait sur +0,9%.

Par rapport au premier trimestre 2013, la croissance du PIB britannique a été de 3,1%, son rythme le plus rapide depuis le quatrième trimestre 2007, contre 2,7% au quatrième trimestre. Le consensus était de 3,2%.

Le PIB reste toutefois inférieur à son pic d'avant la grande récession de 2008-2009, ce qui explique pourquoi la Banque d'Angleterre n'a pas l'intention de relever rapidement ses taux.

L'ONS a précisé mardi que la production du pays était encore en retrait de 0,6% par rapport à son pic du premier trimestre 2008, avant que la récession ne réduise son PIB de 7,2%.

Mais hors secteur du gaz et du pétrole, la production totale du pays est supérieure de 0,3% par rapport au début de 2008.

Le Royaume-Uni devrait connaître une croissance supérieure à celles des autres pays du G7 cette année, mais la plupart des pays riches ont déjà retrouvé leur production d'avant la crise.

La production dans le secteur des services - qui représente plus des trois quarts du PIB du pays - a crû de 0,9% au premier trimestre, à son rythme le plus fort depuis le deuxième trimestre 2012, contre 0,8% au quatrième trimestre 2013.

La production industrielle a augmenté de son côté de 0,8%, son rythme le plus rapide depuis le deuxième trimestre 2010.   Suite...

 
LA CROISSANCE BRITANNIQUE