Publicis et Omnicom tentent de surmonter leurs différends

lundi 28 avril 2014 12h40
 

par Leila Abboud et Tom Bergin

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les dirigeants de Publicis et Omnicom travaillent ensemble pour régler la question, en suspens depuis sept mois, du choix du directeur financier du futur numéro un mondial de la publicité qui naîtra de la fusion de leurs sociétés, a-t-on appris de trois personnes au fait du dossier.

Les divergences sur cette nomination clé traduisent les difficultés à mettre en oeuvre cette méga-opération de 35 milliards de dollars présentée, lors de son annonce en juillet dernier, comme une fusion entre égaux.

Outre le choix du directeur financier, le rapprochement, dont la clôture était initialement prévue pour le premier trimestre, se heurte aussi à des questions réglementaires.

L'opération doit toujours obtenir le feu vert des autorités de concurrence chinoises, qui se fait attendre, tandis que des difficultés sont apparues pour faire valider un double dispositif prévoyant le siège légal du futur duo aux Pays-Bas et sa résidence fiscale en Grande-Bretagne.

Maurice Lévy, dirigeant emblématique de Publicis, et son homologue américain John Wren sont en contacts réguliers, ont rapporté les personnes au fait du dossier, selon lesquelles les deux patrons sont toujours déterminés à mener à bien la fusion.

"Il y a des discussions en cours", a dit l'une des personnes. "Wren et Lévy sont déterminés à trouver une solution car c'est tout simplement dans l'intérêt des deux sociétés."

A 12h15, l'action Publicis reculait de 1,4%, accusant la deuxième plus forte baisse du CAC 40 (+0,47%).

Certains analystes, des investisseurs et des concurrents s'interrogent sur la capacité des deux sociétés, et notamment de leurs dirigeants, à pouvoir travailler ensemble une fois le rapprochement achevé. D'autres fusions avec des profils similaires, dont le mariage en 2006 du français Alcatel avec l'américain Lucent Technologies, se sont déjà heurtées à des divergences de culture.   Suite...

 
Le PDG d'Omnicom, John Wren (à gauche), et Maurice Lévy, président du directoire de Publicis, lors de l'annonce du projet de fusoin entre les deux groupes en juillet dernier. Il reste toujours à régler la question du choix du directeur financier du futur numéro un mondial de la publicité qui naîtra de la fusion des deux sociétés. /Photo prise le 29 jjuillet 2013/REUTERS/Shannon Stapleton