Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

vendredi 25 avril 2014 13h41
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, plombée par la montée des tensions en Ukraine, dont le Premier ministre a estimé que la Russie voulait déclencher une Troisième Guerre mondiale en occupant "militairement et politiquement" son pays.

A 12h57, l'indice CAC 40 recule de 0,45% à 4.459,47 points.

* ALSTOM est suspendue en Bourse dans l'attente d'un communiqué. Le groupe réunit son conseil d'administration dans l'après-midi, a-t-on appris de sources proches du dossier, alors que circule l'hypothèse d'un rachat de tout ou partie du groupe français par l'américain General Electric, ce qui a fait bondir la valeur d'environ 11% jeudi.

Selon des sources syndicales, le PDG Patrick Kron a déclaré vendredi lors d'un comité de groupe européen qu'Alstom menait des discussions en vue d'une "opération industrielle" mais il n'a pas accrédité les rumeurs d'OPA de la part de GE.

BOUYGUES, qui détient 29% du capital d'Alstom, s'octroie 2,34% au lendemain d'une hausse de 4,6%.

* Le regain de tensions entre l'Ukraine et la Russie pèsent particulièrement sur les valeurs CYCLIQUES et les FINANCIÈRES.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE, exposée à la Russie à travers sa filiale Rosbank, recule de 2,12%. CRÉDIT AGRICOLE abandonne 1,34%, SCHNEIDER ELECTRIC 1,33% et ARCELORMITTAL 1,18%.   Suite...

 
La cotation du titre Alstom st suspendue en Bourse ce vendredi dans l'attente d'un communiqué. Le groupe réunit son conseil d'administration dans l'après-midi, a-t-on appris de sources proches du dossier, alors que circule l'hypothèse d'un rachat de tout ou partie du groupe français par l'américain General Electric, ce qui a fait bondir la valeur d'environ 11% jeudi. /Photo prise le 24 avril 2014/REUTERS/Vincent Kessler