La cotation d'Alstom suspendue, conseil dans l'après-midi

vendredi 25 avril 2014 11h28
 

PARIS (Reuters) - Alstom, dont la cotation en Bourse a été suspendue vendredi dans l'attente d'un communiqué, va réunir son conseil d'administration dans l'après-midi, a-t-on appris de source proche du dossier, alors que circule l'hypothèse d'un rachat de tout ou partie du groupe français par l'américain General Electric.

L'ordre du jour de ce conseil d'administration n'a pas été précisé par cette source.

Le ministre de l'Economie Arnaud Montebourg, sans confirmer qu'un rapprochement est en discussion, a de son côté déclaré au quotidien Le Monde que le gouvernement français travaillait à d'autres solutions pour Alstom qu'un rachat par General Electric.

"Le gouvernement travaille à d'autres solutions et éventualités que celles imaginées seules et sans que le gouvernement n'en ait été informé par Alstom", dit-il.

Le ministre ajoute qu'il a reçu jeudi le PDG d'Alstom Patrick Kron et qu'il rencontrera prochainement le président de GE avec le Premier ministre Manuel Valls.

Alstom "est le symbole de notre puissance industrielle et de l'ingéniosité française", déclare Arnaud Montebourg, dont les propos sont diffusés sur le site internet du Monde.

Alstom, qui a bénéficié d'un sauvetage par l'Etat en 2003-2004, est un spécialiste des infrastructures électriques et ferroviaires et fabrique notamment les TGV. Mais il souffre de la faiblesse persistante du marché des nouvelles centrales thermiques.

Une porte-parole d'Alstom n'a pas fait de commentaire dans l'immédiat sur la tenue d'un conseil d'administration.

Un porte-parole du groupe Bouygues, qui détient 29% du capital d'Alstom, a déclaré que la société ne faisait pas de commentaire sur ce dossier.   Suite...

 
L'Autorité des marchés financiers (AMF) a demandé la suspension de la cotation du titre Alstom dans l'attente de la publication d'un communiqué par la société. /Photo prise le 24 avril 2014/REUTERS/Vincent Kessler