April 25, 2014 / 7:19 AM / 3 years ago

L'inflation à Tokyo atteint un pic de 22 ans en avril

2 MINUTES DE LECTURE

L'inflation à Tokyo a atteint son plus haut niveau en 22 ans en avril, un premier signe que les entreprises japonaises ont bien pu répercuter la récente hausse de la TVA alors que le gouvernement s'efforce de sortir le pays durablement de la déflation. Les chiffres pour la capitale japonaise, un indicateur avancé de l'évolution des prix au niveau national, montrent toutefois un taux d'inflation nettement plus faible en excluant l'impact de la hausse de la TVA. /Photo prise le 25 avril 2014/Yuya Shino

TOKYO (Reuters) - L'inflation à Tokyo a atteint son plus haut niveau en 22 ans en avril, un premier signe que les entreprises japonaises ont bien pu répercuter la récente hausse de la TVA alors que le gouvernement s'efforce de sortir le pays durablement de la déflation.

Les chiffres publiés vendredi pour la capitale japonaise, un indicateur avancé de l'évolution des prix au niveau national, montrent toutefois un taux d'inflation nettement plus faible en excluant l'impact de la hausse de la TVA, ce qui met en avant les difficultés auxquelles sont confrontés le Premier ministre Shinzo Abe et la Banque du Japon pour déclencher un cycle vertueux de hausse des prix, des salaires et de la consommation.

Les prix "core" à la consommation ont augmenté de 2,7% en avril par rapport à la même période de l'an dernier, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, premier indicateur officiel de l'impact de la hausse de la TVA depuis le 1er avril.

Hors hausse de la taxe sur la valeur ajoutée, les prix ont progressé de 1,0% sur un an, au même rythme qu'en mars.

Ces chiffres soutiennent la thèse de la Banque du Japon selon laquelle la troisième économie mondiale semble bien résister à la hausse de la TVA de 5% à 8% depuis début avril.

Malgré cela, la plupart des économistes estiment que la banque centrale devra quand même prendre de nouvelles mesures de politique monétaire pour soutenir la croissance.

"La hausse de l'inflation va éroder le pouvoir d'achat des consommateurs dans les mois à venir dans la mesure où les salaires ne devraient pas augmenter d'autant, ce qui pèsera sur la consommation", dit Naoki Iizuka, économiste chez Citigroup Global Markets Japan.

"Les chiffres d'aujourd'hui ne changent pas notre conviction que la BoJ devrait assouplir encore sa politique monétaire en juin ou en juillet", ajoute-t-il.

Tetsushi Kajimoto et Leika Kihara, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below