Ventes de PSA en hausse au 1er trimestre avec l'Europe et la Chine

vendredi 25 avril 2014 09h37
 

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a fait état vendredi d'un rebond de 7,6% de ses ventes mondiales au premier trimestre grâce à la reprise du marché en Europe et à la vigueur de la demande en Chine, devenue le premier marché du groupe devant la France.

Les effets de change négatifs liés à la vigueur de l'euro face à plusieurs devises de pays émergents ont cependant ramené la croissance du chiffre d'affaires à 1,9% sur la période.

"C'est un premier trimestre positif qui permet au groupe de renouer avec la croissance de son chiffre d'affaires après de nombreux trimestres extrêmement difficiles (...) et qui conforte les perspectives de redressement que nous avons présentées avec Carlos Tavares", a déclaré Jean-Baptiste de Chatillon, directeur financier, au cours d'une téléconférence.

En 2013, PSA avait accusé une baisse de 2,4% de son chiffre d'affaires.

Sur les trois premiers mois de 2014, le groupe a vendu 725.917 véhicules neufs, dont 169.197 en Chine, soit environ 1.500 de plus que sur le marché français.

La performance du groupe en Europe (+16%) et la faiblesse de marchés comme l'Amérique latine, la Russie ou la Turquie ont renforcé le poids du continent européen dans les ventes totales (61% au premier trimestre contre 56% un an plus tôt), inversant mécaniquement la tendance engagée les dernières années.

L'appréciation de l'euro face à plusieurs monnaies a eu un impact négatif de 4,5% sur le chiffre d'affaires des véhicules neufs. Au total, la hausse du chiffre d'affaires au premier trimestre ressort à 1,9% à 13,287 milliards d'euros.

"Nous ne voyons pas de redressement significatif de la situation", a souligné Jean-Baptiste de Chatillon. "Des grands marchés où nous sommes présents se trouvent dans une parité versus l'euro qui est extrêmement difficile pour nous et qui va continuer à l'être, nous le pensons, sur toute l'année."   Suite...

 
PSA Peugeot Citroën a enregistré un rebond de 7,6% de ses ventes mondiales au premier trimestre grâce à la reprise du marché en Europe et à la vigueur de la demande en Chine, mais la croissance de son chiffre d'affaires a été réduite à 1,9% en raison des effets de change négatifs. /Photo prise le 14 avril 2014/REUTERS/Benoît Tessier