Les Bourses européennes terminent en nette hausse

mardi 22 avril 2014 18h12
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mardi après le long week-end de Pâques, emmenées par les pharmaceutiques au centre d'un vaste mouvement de fusions-acquisitions.

À Paris, le CAC 40 a ajouté 1,18% (52,40 points) aux 1,51% gagnés la semaine dernière, terminant à 4.484,21 points, non loin de son plus haut du jour. Le Dax allemand a bondi de 2,02% à 9.600,09 points, le SMI suisse a pris 1,03% et le Footsie britannique 0,85%.

Milan et Madrid n'ont pas été en reste avec des gains de respectivement 1,49% et 1,41%.

Les indices ont accentué leurs gains l'après-midi dans le sillage de Wall Street et en réaction à l'annonce par la Commission européenne d'une hausse plus forte que prévu de la confiance du consommateur dans la zone euro en avril.

Les pharmaceutiques ont tenu le haut de l'affiche avec une hausse de 3,04% de leur indice sectoriel, sous l'impulsion d'AstraZeneca qui a gagné 4,72% sur l'intérêt supposé de l'américain Pfizer.

GlaxoSmithKline (+5,2%) et Novartis (+2,28%) ont également été recherchés après un accord d'échange d'actifs tandis que Bayer (+3,73%) et Sanofi(+2,10%) ont bénéficié de l'effervescence générale.

"Toutes les valeurs du secteur sont des cibles potentielles d'OPA hormis les plus grands groupes", dit Lars Hevreng, analyste chez SEB Equities, en notant que les coûts de financement actuellement très bas favorisent les grandes manoeuvres.

Plus forte baisse de l'EuroStoxx 50, Philips a flanché de 4,73% en réaction à une baisse plus forte que prévu de son bénéfice industriel, que le géant néerlandais de l'électroménager, de l'éclairage et du matériel médical a imputé entre autres aux variations de taux de change.

A ce jour, seules 5% des sociétés du Stoxx Europe 600 ont publié leurs comptes du premier trimestre et, parmi elles, la moitié a manqué le consensus.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES