April 22, 2014 / 10:39 AM / 3 years ago

Pour Coeuré, l'euro fort justifie une politique accommodante

2 MINUTES DE LECTURE

Plus l'euro est fort, plus une politique monétaire accommodante est justifiée, déclare Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, en soulignant que la BCE a plusieurs instruments pour assouplir cette politique si besoin. /Photo d'archives/Tony Gentile

PARIS (Reuters) - Plus l'euro est fort, plus une politique monétaire accommodante est justifiée, déclare Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, en soulignant que la BCE a plusieurs instruments pour assouplir cette politique si besoin.

Dans un entretien publié mardi dans Le Monde, il explique que "nous avons encore de la marge pour réduire le principal taux directeur", actuellement à 0,25%. "Nous pouvons aussi faire passer en territoire négatif le taux de la facilité de dépôt", poursuit-il, en évoquant d'autre part "l'assouplissement quantitatif, si les circonstances l'exigeaient".

"Plus l'euro est fort, plus une politique monétaire accommodante est justifiée", dit Benoît Coeuré, en remarquant que l'appréciation de la monnaie européenne a contribué au faible niveau actuel de l'inflation dans la zone euro.

Il souligne néanmoins que "la fascination pour le taux de change est une passion française, unique en zone euro". "Le fait que la France est un des seuls pays de la zone dont les comptes extérieurs sont dans le rouge n’y est sans doute pas étranger."

Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below