16 avril 2014 / 16:03 / dans 3 ans

Chassé-croisé Lemas-Jouyet à la Caisse des dépôts

François Hollande a officialisé mercredi la candidature de l'ancien secrétaire général de l'Elysée Pierre-René Lemas (photo) à la direction de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), où il remplacera son successeur, Jean-Pierre Jouyet. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier

PARIS (Reuters) - François Hollande a officialisé mercredi la candidature de l‘ancien secrétaire général de l‘Elysée Pierre-René Lemas à la direction de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), où il remplacera son successeur, Jean-Pierre Jouyet.

“Les commissions intéressées de l’Assemblée nationale et du Sénat se prononceront sur ce projet de nomination dans les conditions prévues par l’article 13 de la Constitution”, précise un communiqué de la présidence.

La nomination de l‘ancien préfet paraît acquise. Il faudrait une majorité de 3/5e des suffrages exprimés pour que sa candidature soit rejetée.

Pierre-René Lemas devra ensuite être entendu par la commission de surveillance de la CDC, présidée par le député socialiste Henri Emmanuelli.

Le chassé-croisé entre ces deux proches du président, issus comme lui de la promotion “Voltaire” de l‘Ecole nationale d‘administration (Ena), a été critiqué par l‘opposition et certains syndicats de la CDC.

Ces derniers estiment que François Hollande a davantage pris en compte des considérations politiques plutôt que les intérêts de l‘institution financière publique où Jean-Pierre Jouyet sera resté moins de deux ans.

“En quoi nommer un haut fonctionnaire parfaitement compétent serait une entorse à la République exemplaire?”, se défend-on dans l‘entourage du chef de l‘Etat.

Pierre-René Lemas, 63 ans, était secrétaire général de l‘Elysée depuis le début du quinquennat.

Il était apprécié par ses équipes pour son style de direction collégial mais des membres de la majorité lui imputaient une part des “couacs” à répétition du gouvernement.

Son remplacement à la tête de l‘Elysée s‘inscrit dans une vaste réorganisation de l‘exécutif décidée à la suite de la déroute de la majorité aux élections municipales

Julien Ponthus, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below