16 avril 2014 / 14:48 / dans 3 ans

Contraction de l'économie russe et plongeon de l'investissement

L'économie russe s'est contractée au cours des trois premiers mois de l'année, a annoncé mercredi le ministre de l'Economie, soulignant l'impact des tensions géopolitiques avec l'Ukraine sur la fuite des capitaux. /Photo d'archives/REUTERS/Maxim Shemetov

MOSCOU (Reuters) - L‘économie russe s‘est contractée au cours des trois premiers mois de l‘année, a annoncé mercredi le ministre de l‘Economie, soulignant l‘impact des tensions géopolitiques avec l‘Ukraine sur la fuite des capitaux.

Alexeï Oulioukaïev a également dit que la Russie devrait investir davantage sa manne pétrolière dans des projets nationaux d‘infrastructures et surveiller les investissements en dollar et en euro.

Le ministre a indiqué au Parlement que l‘activité économique s‘était contractée de 0,5% en Russie au premier trimestre par rapport aux trois derniers mois de 2013, même si elle a progressé de 0,8% en glissement annuel.

Les Etats-Unis et l‘Union européenne ont imposé une série de sanctions à l‘encontre de personnalités russes accusées d‘avoir joué un rôle dans l‘annexion de la Crimée le mois dernier.

Selon le ministre, la contraction du PIB est le reflet d‘un “diminution sensible de l‘investissement en capital”, en baisse de 4,8% par rapport au premier trimestre 2013.

Jason Bush et Megan Davies, Nicolas Delame pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below