Bank of America en perte à cause de lourds frais pour litiges

mercredi 16 avril 2014 18h59
 

(Reuters) - Bank of America a annoncé mercredi sa première perte trimestrielle depuis près de trois ans, sous le coup de frais pour litiges de six milliards de dollars consécutifs à un règlement avec la Federal Housing Finance Agency (FHFA) et à d'autres contentieux.

La perte nette attribuable aux actionnaires se monte à 514 millions de dollars (371 millions d'euros) au premier trimestre, soit cinq cents par action, à comparer à un bénéfice de 1,11 milliard (10 cents par action) un an auparavant.

Ce résultat inattendu, qui contraste avec les profits annoncés par JPMorgan Chase & Co ou Citigroup, fait baisser l'action BofA de 2,10% à 16,05 dollars vers 18h30 (16h30 GMT) à Wall Street.

La deuxième banque américaine n'avait plus accusé de perte depuis le deuxième trimestre 2011.

Elle a accepté en mars de verser 9,3 milliards de dollars à la FHFA, le régulateur américain du financement hypothécaire, pour régler à l'amiable une affaire dans laquelle elle était accusée d'avoir vendu des dérivés de crédit toxiques aux agences Fannie Mae et Freddie Mac.

A l'époque, elle avait évalué à 3,7 milliards de dollars l'impact des litiges sur son résultat avant impôt.

Lors d'une conférence téléphonique, le directeur financier, Bruce Thompson, a expliqué que le montant de six milliards finalement comptabilisé incorporait également des provisions en vue de règlements futurs concernant des affaires déjà connues et également liées à des produits hypothécaires.

PROGRÈS   Suite...

 
Bank of America a annoncé mercredi une perte au premier trimestre sous le coup de frais pour litiges de six milliards de dollars consécutifs à un règlement avec la Federal Housing Finance Agency (FHFA) , le régulateur du financement hypothécaire, et à d'autres contentieux. /Photo d'archives/REUTERS/Eduardo Munoz