La Grèce revient sur le marché obligataire

mercredi 9 avril 2014 21h37
 

par Alex Chambers et Lefteris Papadimas

ATHENES (Reuters) - Après quatre années d'absence, la Grèce, pays à l'origine de la crise de la dette de la zone euro, s'apprête à faire son retour sur le marché obligataire avec son premier emprunt obligataire international depuis quatre ans, a annoncé mercredi le ministère des Finances.

La perspective de ce retour sur les marchés, évoquée auparavant par Reuters, a contribué à faire reculer encore le rendement des emprunts grecs à dix ans sur le marché secondaire, tombé mercredi en séance en dessous de 6% pour la première fois en quatre ans.

"La République hellénique annonce aujourd'hui qu'elle a mandaté des banques internationales pour l'émission imminente d'un emprunt à cinq ans libellé en euros (...)", a déclaré le ministère des Finances dans un communiqué.

L'opération a déjà suscité une demande d'un montant global de plus de 11 milliards d'euros, selon les indications disponibles mercredi soir.

La fourchette de rendement évoquée dans l'après-midi allait de 5% à 5,25% mais des professionnels ont déclaré que le rendement indicatif sur le marché gris (non officiel) se situait entre 4,85% et 4,9%.

"Les investisseurs sont désespérément en quête de rendement et il est très difficile de trouver quoi que ce soit qui paie plus de 3-4% sur le marché actuellement", a déclaré une source bancaire. "L'opération est l'un des rares moyens permettant d'obtenir du rendement avec une liquidité assurée."

Les livres d'ordre aux Etats-Unis devaient être clos en fin de séance mercredi mais la fourchette officielle ne devrait être annoncée que jeudi à l'ouverture du marché londonien.

"Nous souhaitons lever jusqu'à 2,5 milliards d'euros jeudi", a déclaré un responsable grec qui s'exprimait sous le sceau de l'anonymat. "Ce serait un grand succès si le coupon ressortait en dessous de 5,3%."   Suite...

 
Dans l'entrée de la Bourse d'Athènes. Après quatre années d'absence, la Grèce, pays à l'origine de la crise de la dette de la zone euro, va faire incessamment son retour sur le marché obligataire mercredi avec une émission de papier à cinq ans visant à lever 2,5 milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/John Kolesidis