8 avril 2014 / 17:13 / il y a 3 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,25% à 4.424,83 points, les marchés d'actions restant dominés par la prudence avant le début des publications trimestrielles des entreprises - une prudence encouragée par la décision de la Banque du Japon de maintenir sa politique monétaire inchangée et par une montée des tensions en Ukraine.

* AIRBUS GROUP (-3,69% à 51,35 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, pénalisé par la hausse de l'euro repassé au-dessus de 1,38 dollar. Même motif pour SAFRAN (-3,42% à 48,34 euros). Par ailleurs, Lufthansa a passé commande de moteurs CFM, fabriqué par une coentreprise Safran-GE d'une valeur de 1,0 milliard d'euros.

* SAINT-GOBAIN a lâché 3,03% à 44,0 euros après que Groupama a cédé sa participation de 1,8% dans le capital du groupe de matériaux de construction pour un montant d'environ 450,4 millions d'euros via un placement privé.

* Les financières ont souffert du climat incertain du marché. CREDIT AGRICOLE a perdu 2,51% à 11,44 euros, SOCIETE GENERALE 1,72% à 45,52 euros, AXA 1,79% à 18,7 euros et BNP PARIBAS 1,08% à 57,62 euros.

* Les défensives ont bénéficié du retour de l'aversion au risque. DANONE, plus forte hausse du CAC 40, a gagné 2,38% à 52,96 euros, SANOFI 1,49% à 76,12 euros.

* VEOLIA a perdu 0,99% à 14,47 euros. Le groupe a dit viser un chiffre d'affaires d'environ 1,5 milliard d'euros en 2020 auprès de l'industrie minière et de la métallurgie contre 700 millions actuellement. ARCELORMITTAL a gagné 1,57% à 11,99 euros.

* BOUYGUES a pris 1,34% à 29,39 euros et ILIAD 0,7% à 200,0 euros, sur des spéculations d'un éventuel rachat de Bouygues Telecom par Free après son échec dans la course au rachat de SFR à VIVENDI (-2,96%). Bouygues envisage de vendre sa filiale à un prix de 8 milliards d'euros alors que Free ne souhaiterait pas aller au-delà de 5 milliards, selon Le Parisien.

* TECHNIP (+0,75% à 74,83 euros) a confirmé avoir signé un accord en vue de céder au groupe canadien WSP sa filiale TPS, spécialisée dans l'ingénierie et la construction pour l'industrie, pour un montant non précisé.

* SOITEC (+5,11% à 2,47 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120, le spécialiste des matériaux semi-conducteurs ayant été sélectionné dans plusieurs nouveaux projets de centrales solaires en France.

* STERIA et SOPRA GROUP, suspendues depuis lundi matin, reprendront leur cotation mercredi après avoir confirmé étudier un projet de rapprochement qui donnerait naissance à un nouveau numéro trois français des services informatiques (SSII).

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below