La Banque du Japon maintient sa politique monétaire

mardi 8 avril 2014 11h19
 

par Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - La Banque du Japon (BoJ) a décidé mardi de ne pas modifier sa politique monétaire, tablant toujours sur une poursuite de la reprise économique en dépit du relèvement de trois points de la TVA intervenu le 1er avril.

La banque centrale maintient sa conviction que le taux d'inflation atteindra son objectif de 2% vers avril 2015 et n'estime donc pas nécessaires de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire.

Les membres du comité de politique monétaire se sont prononcés à l'unanimité pour le maintien de ses rachats d'actifs au rythme annuel de 60.000 à 70.000 milliards de yens (418 à 488 milliards d'euros) afin de garder des taux d'intérêt bas et de stimuler l'inflation et l'activité économique.

"Un mécanisme de cycle positif reste à l'oeuvre dans l'économie japonaise, soutenu par la fermeté de la demande intérieure", a déclaré le gouverneur de la BoJ, Haruhiko Kuroda, lors d'une conférence de presse à l'issue de la réunion de deux jours.

Dans son communiqué, la banque centrale se félicite de la confiance croissante des milieux d'affaires, tout en notant que certaines firmes continuent à voir l'avenir avec prudence. L'enquête Tankan publiée la semaine dernière faisait état d'un net recul de la confiance pour le trimestre en cours du fait de la hausse de la TVA.

Haruhiko Kuroda a surtout noté que les entreprises prévoyaient des hausses de prix au-delà de ce que les économistes anticipaient, ce qui est de bon augure pour l'inflation.

"En gros, le message de la BoJ reste le même, l'économie reste en bonne voie et n'a pas besoin de davantage de soutien", commente Izuru Kato, chef économiste chez Totan Research à Tokyo.

  Suite...

 
Le gouverneur de la Banque du Japon, Haruhiko Kuroda. La BoJ a décidé mardi de ne pas modifier sa politique monétaire, tablant toujours sur une poursuite de la reprise économique en dépit du relèvement de trois points de la TVA intervenu le 1er avril. /Photo prise le 8 avril 2014/REUTERS/Issei Kato