Takeda condamné à verser 6 milliards de dollars de dommages

mardi 8 avril 2014 08h10
 

TOKYO (Reuters) - Un tribunal américain a ordonné au groupe pharmaceutique japonais Takeda Pharmaceutical de payer six milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) de dommages pour avoir dissimulé des risques de cancer liés à son traitement du diabète Actos, a-t-on appris lundi auprès de l'avocat des plaignants.

Le laboratoire américain Eli Lilly and Co, co-défendeur, devra verser de son côté trois milliards de dollars.

Takeda, le premier groupe pharmaceutique au Japon, a annoncé aussitôt son intention de faire appel de la décision rendue par un tribunal de Louisiane.

L'annonce a fait perdre jusqu'à 8,8% au titre Takeda à la Bourse de Tokyo, à un plus bas de huit mois de 4.396 yens, mais il a ensuite réduit ses pertes, cédant en fin de séance 4,81% à 4.589 yens.

En mai dernier, un juge américain avait annulé une condamnation précédente de 6,5 millions de dollars, estimant que les plaignants n'avaient pas apporté de preuve suffisante d'un lien entre Actos et le développement de cancers de la vessie.

(Daniel Levine à San Francisco avec Ritsuko Shimizu à Tokyo, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

 
Un tribunal américain a ordonné à Takeda Pharmaceutical, premier groupe pharmaceutique au Japon, de payer six milliards de dollars (4,4 milliards d'euros) de dommages pour avoir dissimulé des risques de cancer liés à son traitement du diabète Actos. Takeda a annoncé aussitôt son intention de faire appel. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann